Tout sur Veviba

La structure faîtière de Veviba va également changer de nom, rapporte jeudi L'Echo. Le groupe Veviba devient Anlofia. La société opérationnelle, Veviba SA, avait déjà été rebaptisée Qualibeef il y a quelques semaines. Ces manoeuvres visent à améliorer l'image du groupe en faisant disparaître le nom associé aux soupçons de fraude révélés l'hiver dernier à la suite d'une descente de l'Afsca sur le site de Bastogne.

L'atelier de découpe de viande bastognard Veviba relance ses activités et s'appellera désormais Qualibeef, indique jeudi la RTBF sur son site internet.

Dans la foulée du scandale de la viande impropre à la consommation lié à l'abattoir Veviba, le distributeur Delhaize a décidé de réclamer 6,5 millions d'euros de dédommagements à la société Abattoir et Marché de Bastogne (AMB) et à l'abattoir Lanciers à Rochefort, rapporte jeudi L'Echo.

Une vingtaine de tracteurs ont rallié le rond-point Schuman, lundi matin, à l'initiative de la Fédération unie des groupements d'éleveurs et d'agriculteurs (Fugea). A deux pas de la Commission et du Conseil européen, où se tient lundi une réunion des ministres européens de l'Agriculture, le syndicat agricole, accompagné de membres de plusieurs associations, a exprimé son ras-le-bol après l'éclatement de l'affaire Veviba. Ils ont également mis en garde contre les conséquences néfastes d'"importations massives de viande" en provenance d'Amérique du Sud.

Les managers de crise désignés par le gouvernement wallon dans le dossier Veviba débuteront leur mission dès ce vendredi après-midi, a indiqué vendredi le cabinet du ministre de l'Economie Pierre-Yves Jeholet. Les deux experts qui travailleront en binôme se rendront chez Veviba à 14h00.

Le ministre fédéral de l'agriculture Denis Ducarme et l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire ont décidé de procéder au retrait des agréments de l'entreprise VEVIBA de Bastogne. Cette décision fait suite à une perquisition menée par un juge d'instruction, la semaine dernière, sur le site de l'entreprise, dans un abattoir, un atelier de découpe et un surgélateur industriel, a annoncé mercredi, le cabinet du ministre Ducarme.