Tout sur Verviers

C'est au My Hotel, le nouvel établissement 4 étoiles de Malmedy, que s'est déroulé le cocktail annuel de l'arrondissement de Verviers de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Liège-Verviers-Namur.

Traditionnel cocktail de rentrée au coeur de Liège pour Meusinvest qui s'appelle dorénavant Noshaq. Un beau succès de foule pour un groupe qui a investi près de 115 millions lors de son dernier exercice.

Plusieurs actions spontanées sont menées jeudi matin par le personnel de l'opérateur télécom Proximus, alors que le climat reste tendu au sein de l'entreprise. Elles se concentrent essentiellement sur la Wallonie.

L'offre d'appartements neufs reste particulièrement élevée dans toute la province. Les prix sont à l'avenant, avec des hausses de près de 6,5% un an. De quoi démontrer la vitalité du marché. Notons que c'est désormais dans les cantons de l'Est que les prix des appartements sont les plus élevés.

Le spécialiste des produits à base de cacao et de chocolat Barry Callebaut annonce augmenter ses capacités en Inde. Il a lancé la construction d'une usine de 20.000 mètres carrés à Baramiti, à 250 kilomètres de Mumbai, qui sera opérationnelle mi-2020. Il s'agit du plus gros investissement du Zurichois en Inde, selon un communiqué mardi, qui ne donne toutefois pas de montant.

Le groupe Barry Callebaut, premier fabricant mondial de produits à base de cacao et chocolat, va faire construire un centre de distribution mondial flambant neuf à Lokeren (Flandre orientale). Le nouvel outil, qui consacrera un peu plus l'ancrage belge du géant du chocolat, est prévu pour le troisième trimestre 2021, a-t-il annoncé jeudi.

Proximus a investi 1,8 million d'euros afin d'améliorer la qualité de son réseau sur Stavelot, a annoncé lundi Christophe Nachtergaele, responsable du projet lors de l'inauguration de son Atropos, son nouveau local technique de 200 m2 situé à l'arrière d'anciens bâtiments Belgacom (3.000 m2) devenus aujourd'hui propriété communale.

A Verviers, l'entreprise Alan est le vestige d'un passé glorieux. Elle est l'une des dernières de la région à encore travailler le coton. Non pas sous forme de textile mais bien sous celle d'équipements médical et dentaire. Son produit phare ? Les rouleaux salivaires exportés dans le monde entier.