Tout sur VEB

La CEO de Proximus en partance Dominique Leroy avait déjà eu un contact avec KPN en juin pour une haute fonction. Une sollicitation formelle avait eu lieu lors d'une discussion en juillet, rapporte vendredi le journal néerlandais NRC, sur base de sources importantes au sein de KPN.

L'entreprise courtraisienne spécialisée en imagerie Barco a annoncé lundi l'acquisition d'ADVAN, une entreprise américaine qui produit des écrans haute qualité LCD pour des applications médicales.

"Barco Espace" est un système de projection simultanée sur trois écrans, plongeant le spectateur en plein coeur du film qu'il regarde. La technologie sera présentée en première européenne vendredi. Aux Etats-Unis, cinq salles sont déjà équipées avec succès du système Barco Espace, selon Inge Govaerts, de la société Barco.

L'entreprise courtraisienne Barco, spécialisée dans les systèmes de visualisation, a trouvé un accord avec la société américaine Esterline Corporation pour la vente de sa division "Defense & Aerospace". La vente, dans laquelle sont compris des actions et actifs, est évaluée à 150 millions d'euros, annonce Barco dans un communiqué.

Le prince Philippe emmènera plusieurs dizaines d'hommes et femmes d'affaires aux Etats-Unis, du 22 au 30 juin. Quelles sont les entreprises qui ont été les plus fidèles aux missions princières entre 2005 et 2010 ? L'Agence fédérale pour le commerce extérieur s'est livrée à cet exercice amusant.

Les entreprises belges ont été les premières à prendre langue avec la Confédération asiatique de football en vue de la Coupe du monde de football de 2022 au Qatar. Elles ont fait valoir les nombreux talents de nos entreprises, de Besix à Barco en passant par Desso.

La Belgique est le premier pays européen à voir son industrie de la sécurité et de la défense signer un accord de collaboration avec son homologue américaine. Objectif : lever certains obstacles sur le marché américain et, peut-être, participer à des programmes plus vastes vers des marchés tiers.

AB InBev, dont la Budweiser est l'un des sponsors officiels de la Coupe du monde de football 2010, n'est pas la seule entreprise belge à profiter de l'événement pour doper ses affaires. Fin avril, le liégeois EVS avait reçu pour 5,2 millions d'euros de commandes destinées au Mondial sud-africain. Et la liste continue.