Tout sur Vaccins

Avec des taux d'infection en forte augmentation, Omicron va régner sur le pays dans les semaines à venir. Il reste à voir si le système de soins de santé tiendra le coup. Les épidémiologistes se méfient, car une augmentation très rapide des chiffres met, à nouveau, la pression sur la capacité limitée des hôpitaux", explique Tom Wenseleers, biostatisticien à la KU Leuven.

Le vaccin du laboratoire Pfizer est globalement moins efficace contre Omicron mais protège cependant à 70% contre les cas sévères, selon une étude réalisée en Afrique du Sud. A Wall Street, cette annonce, combinée aux résultats très positifs pour sa pilule anti-Covidqui profite à l'action Pfizer (+4,59% à 55,20 dollars).

Les données épidémiologiques montrent que le variant Omicron peut contourner l'immunité construite par une infection ou une vaccination. En plus de cela, Omicron est légèrement plus contagieux que Delta. De nombreux scientifiques craignent que ces deux propriétés réunies ne nous ramènent à la même situation que mars 2020", déclare Tom Wenseleers, biostatisticien à la KU Leuven.

Lorsque les autorités américaines ont annoncé qu'elles allaient instaurer une obligation de se faire vacciner contre le Covid-19 dans les administrations et les entreprises, certains avaient prédit des vagues de licenciements ou de démissions qui viendraient mettre en danger la fragile reprise économique. Il n'en est rien, et l'obligation vaccinale, réitérée jeudi par le président Joe Biden, semble avoir porté ses fruits.

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a revu à la hausse mardi ses estimations de recettes annuelles pour le Comirnaty, son vaccin anti-Covid, tablant notamment sur la forte demande en dehors des Etats-Unis. La société a annoncé des résultats en hausse pour son troisième trimestre, en comparaison avec la même période l'an dernier.

Regroupant 34 journaux et magazines d'affaires européens, dont Trends-Tendances, Les Echos, The Wall Street Journal Europe ou encore Handelsblatt, European Business Press Award remet depuis 1991 le "Manager of the Year Award" qui récompense des acteurs du monde des affaires. Cette année, les lauréats sont U?ur ?ahin, Özlem Türeci et Christoph Huber, les fondateurs de BioNTech.

Le Vietnam, pays où sont fabriquées bon nombre de nos baskets, est touché par une quatrième vague. Le lobby américain du textile et de la chaussure a d'ailleurs écrit à Joe Biden pour qu'il envoie les doses excédentaires de vaccin des Etats-Unis à destination de ces pays producteurs.

Le géant pharmaceutique français a dépensé 2,7 milliards d'euros pour l'acquisition de Translate Bio, une firme américaine spécialisée dans cette technologie devenue connue avec les vaccins contre la covid. Sanofi ne mise pas que sur l'ARN messager contre le Covid-19. Il développe un autre vaccin avec le britannique GSK, basé sur la technologie de la protéine recombinante.

Si vous aimez, comme les journalistes de Trends-Tendances, décrypter l'actualité et tenter de lui donner un peu de sens, avouez que nous sommes gâtés.

Il est crucial que le duo BioNTech-Pfizer livre la quantité de doses de leur vaccin contre la Covid-19 qui a été convenue par contrat, a indiqué mercredi au Parlement européen la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. "Il s'agit d'une nécessité médicale. Dans la plupart des pays membres on doit désormais administrer la seconde dose", a-t-elle ajouté.

Le géant de la chimie-pharmacie Bayer a annoncé jeudi un partenariat avec le laboratoire pharmaceutique allemand CureVac pour soutenir ce dernier dans le développement d'un vaccin contre le Covid-19, actuellement en dernière phase d'essai clinique.

"Nous sommes engagés dans une seule course, menée contre le virus et le temps. Nous tous, être humains, luttons ensemble". La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen revient sur la crise des derniers mois, les vaccins et les enjeux pour l'Europe.

L'Union européenne paiera 15,5 euros (18,90 dollars) par dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, a indiqué lundi l'agence de presse Reuters, citant un document interne de l'UE daté du 18 novembre. Soit un peu plus que le prix dévoilé la semaine dernière par la secrétaire d'État belge au Budget, Eva De Bleeker.