Tout sur Uruguay

La princesse Astrid était résolument enthousiaste à l'issue de la mission économique Argentine-Uruguay. Les entreprises belges ont participé à quelque 700 rencontres B2B avec de potentiels partenaires locaux.

Situé entre deux géants, l'Argentine et le Brésil, l'Uruguay est un des pays d'Amérique du Sud les moins peuplé avec 3,4 millions d'habitants. Ce pays connaît une croissance continue depuis 15 ans, et offrede bonnes opportunités commerciales pour les entreprises souhaitant y développer leur activité. Unemission économique sous la présidence de SAR la Princesse Astrid s'y tiendra (et en Argentine) du 23au 30 juin 2018, l'occasion de braquer nos projecteurs sur cet étonnant pays qui démontre l'importanced'assurer de concert une solidité des institutions politiques démocratiques, l'ouverture de l'économie etla réalisation d'investissements judicieux.

La brasserie Huyghe, qui produit la "Delirium Tremmens", signera cette semaine un contrat en Argentine pour y commercialiser sa marque phare. Elle ne pourra cependant pas le faire sous ce nom, qui y est interdit. Elle devra donc se rabattre sur l'appellation "DT". Deux autres brasseries belges (Leroy et John Martin) accompagnent la mission économique princière qui a lieu en Argentine et en Uruguay cette semaine.

La mission économique en Argentine et en Uruguay, emmenée par la princesse Astrid, débutera officiellement ce lundi, après une journée d'acclimatation au rythme de Buenos Aires, où la délégation belge est arrivée dimanche matin. Le pays sera pourtant presque à l'arrêt jusque mardi. D'abord en raison d'une grève générale des services publics face au risque d'une cure d'austérité, puis mardi car Lionel Messi et ses compatriotes joueront leur avenir à la coupe du monde de football en Russie.

Un consortium dont fait partie la société belge DEME a décroché un contrat majeur en Amérique latine pour l'approfondissement et le dragage d'entretien du Canal Martín García, situé entre l'Uruguay et l'Argentine, dans la partie nord de l'estuaire du Rio de la Plata, a annoncé DEME mardi.

Traditionnellement méfiants vis-à-vis du système bancaire, les Argentins ont massivement régularisé ces derniers mois dépôts bancaires et déclarations de biens à l'étranger, à hauteur de 90 milliards de dollars, appâtés par une amnistie fiscale généreuse.

Les ouvriers travaillent d'arrache-pied pour ouvrir au plus vite la boutique "Ton jardin" sur une artère commerçante de Montevideo : cette échoppe est la dernière-née de la vingtaine de commerces consacrés à la culture du cannabis qui ont éclos dans la capitale uruguayenne depuis 18 mois.