Tout sur UPSI

S'il dit comprendre les mesures prises pour endiguer la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus, le secteur du commerce de détail appelle mardi à des mesures de soutien "urgentes". L'Union professionnelle du secteur immobilier (UPSI) et le Belgian Luxembourg Council of Retail and Shopping Centers (BLSC) lancent un appel à l'aide aux gouvernements fédéral et régionaux.

Une baisse de la TVA de 21 % à 6 % jusque fin 2020 sur la première tranche de 60.000 euros pour relancer le marché immobilier neuf. La demande de l'Upsi, qui représente les principaux développeurs d'immobilier résidentiel, sera examinée ce vendredi lors du kern ministériel.

L'Union professionnelle du secteur immobilier (UPSI) demande à ses membres qui louent directement leurs biens immobiliers à usage commercial de renoncer à la moitié des loyers fixes dus par les locataires qui sont en difficulté financière. L'UPSI lance cette directive pour les mois d'avril et mai, tant que les mesures de confinement prises pour endiguer la propagation du coronavirus restent d'application.

La plupart des grands projets immobiliers subissent les affres d'un recours au Conseil d'Etat suite à l'octroi d'un permis. Avec des conséquences multiples : projets bloqués, financements en péril et nerfs à vif. Des dysfonctionnements qui peuvent mener à de discrets accords. Une des solutions avancées ? Une profonde réforme de la procédure des recours.

Les promoteurs ne pourront finalement pas louer avec TVA les immeubles neufs ou rénovés. Le gouvernement a décidé dimanche, en conseil des ministres restreint, de renoncer à cette mesure fiscale réclamée par le secteur immobilier de longue date, rapporte L'Echo mardi.