Tout sur Université d'Anvers

Environ 30% des personnes employées via le système viennent en effet d'un autre emploi régulier. Le public cible initial, soit les chômeurs ou inactifs de longue durée, représente seulement 44% des travailleurs du système.

La spin-off issue de l'Université d'Anvers a développé un outil permettant d'effectuer un contrôle qualité sans interrompre le processus de production. Une technologie rapide et précise pour laquelle une vingtaine de clients ont déjà marqué leur intérêt.

La volonté de mettre en place une chaîne logistique plus durable figure depuis 2010 en haut de l'agenda des 650 entreprises actives dans la chaîne logistique des ports maritimes de la zone du Delta du Rhin et de l'Escaut. Il subsiste toutefois un écart entre les intentions et les actes, constate une étude d'ING Belgique réalisée en collaboration avec l'Université d'Anvers, l'Institut flamand pour la logistique (VIL) et l'Université Erasmus UPT (Urban, Port and Transport Economics) de Rotterdam.

Près de trois mois après le départ d'Axel Miller, D'Ieteren a trouvé en interne son nouveau CEO. Il s'agit de Francis Deprez, membre du comité exécutif depuis septembre 2016, a annoncé le groupe familial belge.

Est-ce déjà la fin pour Wow Air ? Cette question a été soulevée ces derniers jours au sujet de la compagnie aérienne islandaise qui a bâti sa réputation en vantant ses vols transatlantiques à seulement 150 euros. Elle s'approche aujourd'hui dangereusement du plan de restructuration.

Bien qu'une politique en faveur des pauvres a été menée en Belgique ces 25 dernières années, les efforts restent insuffisants, concluent lundi les auteurs de l'étude "Bilan 2018, pauvreté et exclusion sociale", rédigée par l'Université d'Anvers. "Avec le gouvernement Michel, nous assistons même à une légère rupture de tendance dans cette politique en faveur des pauvres, avec des mesures qui sont surtout bénéfiques pour la classe moyenne supérieure."

Le bureau anversois La-On Lawyers dispose depuis peu d'un logiciel informatique pour le calcul de la probabilité de réussir un recouvrement de dettes non contestées. Ce logiciel se base sur les données du bureau d'avocats concernant le succès des dossiers de recouvrement antérieurs. Une partie de ces données sont également prélevées numériquement dans la base de données des clients.