Tout sur Umicore

Le groupe chimique allemand BASF a intenté une action devant la justice américaine contre le groupe belge Umicore qu'il accuse de violation de brevets relatifs à une technologie en matière de batterie.

La société belge Umicore a été classée neuvième entreprise la plus durable au monde dans le classement 2014 de Corporate Knights, un institut de recherche indépendant canadien qui prône un capitalisme responsable, a annoncé mercredi Umicore dans un communiqué.

Les revenus d'Umicore, groupe spécialisé dans la technologie des matériaux, sont restés stables au premier semestre 2013, atteignant 1,233 milliard d'euros contre 1,240 milliard (-0,6%) à la même période en 2012, annonce le groupe mardi dans un communiqué.

Présentée comme la seule grande entreprise belge n'ayant aucun actionnaire de référence, Umicore verra peut-être cette lacune comblée suite à l'entrée de GBL dans son capital. Le groupe d'Albert Frère a en effet déclaré ce matin détenir 4 % de ses actions, cette (petite) participation ayant été acquise par achats en Bourse. Le holding belge devient ainsi le 2e actionnaire du groupe, derrière Blackrock.

Le CEO de l'aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud (BSCA), Jean-Jacques Cloquet, a déploré l'instauration d'une taxe de 3 euros sur les billets d'avion dans les aéroports régionaux, décidée mardi par les ministres wallons. "C'est une désolation totale", a-t-il déclaré à l'Agence Belga.

Le groupe Umicore a annoncé lundi la construction d'une usine de précurseurs NMC (qui contiennent du nickel, du cobalt et du manganèse) en Corée du Sud. Ces précurseurs sont utilisés dans la production de matériaux pour cathodes lithium-ion.

Rudi Thomaes rejoint le conseil d'administration d'Umicore. L'administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique est notamment président de Healthcare Bekgium, membre du conseil de régence de la BNB et administrateur de la start-up Restore.

Umicore est la seule entreprise belge présente dans le Top mondial des sociétés les plus éthiques, établi par le groupe de réflexion Ethisphere, selon qui l'éthique paie, même en termes financiers.

A 70 ans, Jean-Luc Dehaene est forcé de quitter les conseils d'administration d'AB InBev, de Lotus Bakeries et d'Umicore en raison de leurs statuts. Il reste néanmoins président de Dexia jusqu'en 2013... au moins.

Umicore a réalisé en 2010 un résultat net récurrent, en hausse de 222%, pour atteindre 263 millions d'euros, ressort-il jeudi des résultats annuels du groupe. La société spécialisée en technologie de matériaux a par ailleurs enregistré un chiffre d'affaires de 9,7 milliards d'euros, contre 6,9 milliards l'année précédente.

Déjà président de la FEB, d'Umicore et de Corelio, Thomas Leysen devrait succéder, le 1er octobre prochain, à Jan Huyghebaert à la présidence du groupe KBC.

Les "extras" de Dehaene comme administrateur lui rapportent davantage que son mandat politique : 257.500 euros, contre un paquet "salaire + frais" de 134.000 euros au Parlement européen. Son plus gros à-côté : 88.000 euros chez Dexia, qu'il préside. Soit nettement moins que la moyenne des présidents du Bel 20...

Le chiffre d'affaires d'Umicore s'est apprécié de 17 % au premier trimestre, gonflé par les divisions Precious Metals Products et Catalysts. En plus de cette progression du chiffre d'affaires, le groupe a bénéficié des mesures de réduction des coûts.