Tout sur Umicore

De Proximus à KBC en passant par Umicore, les annulations ou réductions de dividendes se multiplient, privant les épargnants et l'Etat de précieuses rentrées.

L'incendie qui s'est déclaré dans un entrepôt appartenant à l'entreprise de technologie des matériaux Umicore à Hoboken (Anvers) a été complètement maîtrisé lundi soir, indiquent les pompiers anversois. Quelque trois heures auront été nécessaires pour venir à bout des flammes.

Proximus a lancé vendredi une campagne de collecte de vieux téléphones portables. Grâce à 'Don't Miss the Call', l'opérateur télécom, en collaboration avec Umicore, un groupe belge spécialisé dans la technologie des matériaux et le recyclage, va tenter de récupérer 100.000 de ces appareils d'ici la fin de l'année. Les GSM ainsi collectés seront préparés pour être réutilisés ou bien recyclés pour les matières précieuses qu'ils contiennent.

Avec Dominique Leroy (Proximus) et Koen Van Gerven (bpost), ce sont deux CEO d'éminents membres du Bel 20 qui ont mis anticipativement un terme à leur mandat cette année. Pourtant, de nouvelles études semblent démontrer que plus un CEO reste longtemps en fonction, plus il est performant.

Umicore publie au premier semestre de 2019 des revenus s'élevant à 1,6 milliard d'euro, soit une baisse de 3% en glissement annuel. Le résultat d'exploitation récurrent (EBIT) s'établit, lui, à 240 millions d'euros, apprend-on mercredi.

Le groupe mondial spécialisé dans la technologie des matériaux et le recyclage, Umicore, a annoncé jeudi soir avoir conclu un accord en vue d'acquérir les activités de raffinage de cobalt et de fabrication de précurseurs pour cathodes de Freeport Cobalt à Kokkola, en Finlande. Le montant de l'opération s'élève à 150 millions de dollars, plus la valeur du fonds de roulement qui sera repris à la clôture, soit environ 40 millions de dollars.

Umicore prévoit que son résultat opérationnel (EBIT) récurrent pour l'ensemble de l'année 2019 se situera dans une fourchette de 475 à 525 millions d'euros, a-t-il annoncé mardi. En outre, le groupe mondial, spécialisé dans la technologie des matériaux et le recyclage, estime qu'il n'atteindra pas ses prévisions antérieures de revenus et de bénéfices pour 2020.

A l'heure où les investisseurs sont prompts à prendre leurs bénéfices et vendre leurs actions, les sociétés cotées qui ne marchent pas droit se font immédiatement sanctionner. Umicore, qui a commis la faute d'être beaucoup trop vague sur ses prévisions 2019, l'a appris à ses dépens.

Umicore a enregistré un résultat net récurrent, part du groupe, de 326 millions d'euros l'année dernière, soit une hausse de 22% par rapport à 2017, annonce-t-il vendredi. Le résultat net, part du groupe également, a lui grimpé de 212 à 317 millions d'euros. Les revenus d'Umicore à l'exclusion des activités non continuées ont atteint 3,3 milliards d'euros, en progression de 17%. Le groupe se réjouit d'avoir atteint avec deux ans d'avance ses objectifs Horizon 2020, qui visaient notamment à doubler son EBIT récurrent (par rapport à celui de 2014 - hors activités non-continuées).