Tout sur UCLouvain

Le gouvernement est en cours de discussion pour adopter la semaine de travail de quatre jours : des horaires de 9,5 heures par jour, pour un jour de libre en plus. Bernard Fusulier, directeur de recherches au FNRS et professeur de sociologie du travail à l'UCLouvain explique les différents arguments pour ou contre à Trends Tendances. Il estime que la mesure, même si elle est encore floue, n'a pas assez de vision globale sur l'organisation du travail et de la vie privée.

L'économie belge devrait enregistrer une croissance de 5,7% en 2021 et de 3,3% en 2022, selon les prévisions trimestrielles de l'Institut de recherches et économiques et sociales (Ires) de l'UCLouvain publiées jeudi. Elle retrouverait ainsi son niveau d'avant la crise à la fin de l'année. Fin 2022, le PIB resterait cependant inférieur de 2% à ce qu'il aurait été sans la pandémie.

L'économie belge pourrait progresser de 4,9% en 2021 si les mesures sanitaires restent temporaires, après s'être contractée de 6,3% en 2020, selon les prévisions de l'Institut de recherches économiques et sociales (Ires, UCLouvain) publiées jeudi. Cette reprise économique permettrait des créations d'emplois "modérées" malgré une légère hausse du chômage.

La crise du covid a fait naître un nombre inédit de télétravailleurs sur le long terme. Avec des conséquences positives pour certains, très négatives pour d'autres. Dès lors, comment mieux vivre cette période de télétravail? Nous avons interrogé Alexandre Heeren, professeur à l'Institut de recherche en sciences psychologiques de l'UCLouvain et chercheur qualifié FNRS, qui nuance, contextualise, et donne plusieurs astuces.

Les cinq universités francophones mettent leurs forces en commun dans un domaine technologique de pointe : l'intelligence artificielle (IA). C'est un fait trop méconnu : nos universités regorgent de spécialistes dans ce domaine. S'ils sont nombreux (on parle d'environ 600 chercheurs), ils ne bénéficient pas d'une grande visibilité et travaillent encore trop souvent dans leur coin.

Alors qu'elles étaient majoritairement en face-à-face, les réunions ont subitement basculé en mode virtuel suite au coronavirus. Des chercheurs belges ont saisi l'occasion pour se questionner sur l'impact soudain de ces réunions virtuelles sur la performance et les relations au travail.