Tout sur Travis Kalanick

"Ce qui a perdu Napoléon, c'est l'ambition. S'il était resté simple officier d'artillerie, il serait encore sur le trône." Cette épigramme signée Henri Monnier qui souligne tout le paradoxe de l'ambition nous est venue à l'esprit à propos de Travis Kalanick : ce qui l'a perdu, c'est son cynisme, sinon il serait resté à la tête d'Uber. Mais en fait, sans ce cynisme, Uber n'aurait jamais été ce qu'il est aujourd'hui. Son mot d'ordre pourrait être : ne pas faire ce qu'on dit et ne pas dire ce que l'on fait.

L'introduction en Bourse d'Uber a pour ambition de porter la valorisation de l'entreprise de VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) à plus de 100 milliards de dollars.