Tout sur top 30 000

En moyenne, nos entreprises ne paient sur leurs bénéfices qu'un peu plus du tiers du taux d'impôt officiel. Pourquoi dès lors le maintenir ? Internationalement, il fait peur et à l'intérieur de nos frontières, il entretient l'illusion que la Belgique est un paradis fiscal.

Pour nos entreprises, l'année 2009 a été aussi noire que la couverture du "Top 30.000" qui en reprend les résultats. Dans ce contexte morose, les entreprises familiales ont plutôt bien résisté malgré des pouvoirs publics qui les "embêtent" quatre fois plus qu'en 2007.

Suite à la fusion d'InBev et d'Anheuser-Busch, AB InBev a vu son chiffre d'affaires exploser : 25,3 milliards d'euros en 2009. De quoi permettre au géant brassicole de ravir à Delhaize la 1ère place au classement du Top 30.000.