Tout sur Tokyo

La récession est de retour au Japon, qui a connu entre janvier et fin mars un deuxième trimestre de contraction d'affilée de son produit intérieur brut (PIB), alors que la crise du coronavirus commençait à frapper.

Après avoir débuté la semaine, soulagées par des nouvelles moins sombres sur le front de la lutte contre la pandémie de Covid-19, les Bourses européennes ont poursuivi sur le bon pied mardi matin, les principaux indices gagnant plus de 3% à l'ouverture.

C'était dans l'air, c'est désormais confirmé : le Comité international olympique et le Japon sont tombés d'accord pour reporter les Jeux olympiques de Tokyo d'environ un an.

Les prestigieuses maisons Scabal et Caroline Biss ont été choisies par le Comité olympique belge (COIB) pour habiller les sportifs et le staff belges aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Une inégalable vitrine mondiale.

Les grandes Bourses asiatiques rebondissaient mardi, soulagées par la remontée des prix du pétrole après leur krach de la veille et par de nouveaux espoirs de mesures budgétaires des gouvernements pour soutenir l'économie mondiale vacillante à cause du coronavirus.

La ville de Tokyo a demandé mercredi à ses habitants d'éviter de se réunir comme ils le font chaque année en masse dans les parcs pour admirer les cerisiers en fleurs, étendant ainsi aux grandes festivités d'ohanami, ou contemplation des fleurs, les mesures de précaution prises face à la propagation du coronavirus.

La rocambolesque fuite de Carlos Ghosn du Japon, où il était en résidence surveillée, a retenu l'attention comme s'il s'agissait d'un roman d'espionnage avec la présence d'anciens agents secrets, une personne qui échappe à la vigilance des autorités dans une caisse destinée à un instrument de musique et un fugitif qui fait une fracassante conférence de presse.

Stupeur à la veille du Nouvel An : Carlos Ghosn a annoncé, dans un bref communiqué, son arrivée au Liban après une exfiltration du Japon digne des romans d'espionnage.