Tout sur TikTok

A trois jours de l'échéance qui scellera le sort de TikTok aux Etats-Unis, les négociateurs s'efforçaient toujours jeudi de trouver une nouvelle structure de propriété pour la populaire application chinoise de vidéos qui soit acceptable tant pour Pékin que pour Washington.

L'administration Trump n'avait pas pris de décision mercredi soir sur l'accord entre TikTok et l'américain Oracle, qui doit permettre à la populaire application de rester active aux Etats-Unis, a indiqué Donald Trump, assurant ne vouloir aucune faille sur la sécurité.

Le gouvernement américain va étudier cette semaine une "proposition" transmise par le groupe chinois ByteDance, incluant la société américaine Oracle, pour tenter de résoudre le différend sur la plateforme à succès TikTok dont les activités américaines sont sous la menace d'une fermeture imminente.

Le sort de TikTok aux Etats-Unis se précise, entre la démission de son directeur général américain et l'alliance formée par les géants Microsoft et Walmart pour racheter le populaire mais menacé réseau social au groupe chinois ByteDance.

Bien décidé à tailler toutes les croupières possibles aux Chinois, le président américain se mêle du rachat de TikTok, veut une part du gâteau et interdit toute transaction au-delà de septembre. On fait le point.

L'application de partage de vidéos TikTok, menacée d'interdiction aux Etats-Unis, a annoncé jeudi l'ouverture prochaine en Irlande de son premier centre de données en Europe à destination de ses utilisateurs sur le continent.

Le réseau social est en pleine tourmente au pays de l'oncle Sam. Et il serait prêt à tout pour pouvoir y rester, après que Donald Trump a menacé de l'interdire sur son territoire. TikTok est actuellement dans le collimateur des autorités américaines, qui ne voient pas d'un bon oeil que l'entreprise chinoise "siphonne" les données des utilisateurs, en pleine guerre commerciale. Les explications.