Tout sur TikTok

YouTube et TikTok sont les plateformes de divertissement les plus utilisées par les adolescents américains en 2022 (hors jeux vidéo), tandis que la popularité de Facebook auprès des jeunes a plongé en quelques années, d'après une étude du Pew Research Center publiée mercredi.

En se libérant de l'enfer d'un label, les musiciens risquent de se retrouver plongés dans un autre, celui de la furia de l'immédiateté et de l'oubli sur les réseaux sociaux et le streaming.

Lancé en Chine en 2016, le réseau social TikTok a conquis la planète dont il fixe le tempo avec ses vidéos courtes, efficaces et engageantes. Un format devenu le graal de toutes les plateformes qui s'efforcent de reproduire la formule magique, avec des succès divers.

Ils surfent allègrement sur la nouvelle génération d'investisseurs, les 18-35 ans, qui a émergé au moment de la crise du covid. En quête d'adrénaline et de fortune rapide, ces nouveaux mordus des marchés s'en remettent à des influenceurs, dont l'audience sur les réseaux sociaux est rarement fonction de leurs compétences. Un phénomène dont l'ampleur inquiète de plus en plus les régulateurs.

Meta, habitué des profits flamboyants et croissances impudentes, a présenté mercredi des résultats peu flatteurs: le géant des réseaux sociaux perd des utilisateurs sur Facebook, dégage moins de bénéfices de la pub, et dépense à tout-va pour construire un monde de science-fiction.

Boudé par les plus jeunes qui lui préfèrent TikTok, le géant des réseaux sociaux Facebook apparaît en perte de vitesse. Les résultats décevants du groupe Meta illustrent ses difficultés à séduire la génération des 15-25 ans, malgré la popularité de son autre application Instagram.

Le réseau social TikTok a connu une croissance fulgurante de la valeur de sa marque en 2021, sans pouvoir atteindre un top 10 dominé par les Gafam, selon une étude publiée mercredi par le cabinet spécialisé Brand Finance.