Tout sur Tihange 1

La centrale de Tihange 1 sera redémarrée lundi, a annoncé vendredi son exploitant Engie Electrabel. Le réacteur nucléaire était à l'arrêt depuis le 13 octobre pour maintenance. L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) avait donné son feu vert pour ce redémarrage au début du mois.

Entre le béton qui s'effrite, les fuites et les révisions obligatoires, un seul réacteur nucléaire fonctionnera en novembre. Le spectre du délestage fait son grand retour...

"Les centrales nucléaires restent un atout pour les pays qui les possèdent", a déclaré jeudi la directrice générale d'Engie Isabelle Kocher lors d'une rencontre avec la presse au centre de recherche Laborelec en périphérie bruxelloise. "Ce sont des outils fiables et compétitifs, pour autant que les autorités de contrôle les valident."

Réunis en conseil d'entreprise extraordinaire, les syndicats ont appris qu'Electrabel, la filiale belge d'Engie qui emploie 4. 500 personnes, va mettre en place un plan de départs volontaires en Belgique. L'objectif est d'arriver à 275 départs d'ici 2018, ce qui représente 6 % des effectifs.

La société énergétique Engie Electrabel veut faire des économies, a indiqué le secrétaire syndical ACV (CSC) Jurgen Geeroms vendredi à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Des licenciements ne sont pas à l'ordre du jour, mais il est question de 275 départs volontaires. Electrabel confirme un plan d'économie de 430 millions dans le Benelux d'ici 2018.