Tout sur tests d

Le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors a avoué mercredi avoir "manipulé des tests pour présenter de meilleurs rendements énergétiques", une fraude qui concerne au moins 625.000 véhicules de petit gabarit, dont certains construits pour son compatriote Nissan.