Tout sur Terrorisme

Sécurité maximale pour le transport aérie personne n'a été tué l'an dernier dans un accident d'avion à réaction dû à une erreur humaine ou un souci technique. Hélas, le terrorrisme continue, lui, à faire des victimes...

Si c'est dans nos rues que Daech commet ses attentats, c'est en bonne partie sur le Web qu'il les prépare. Propagande, recrutement, communication et préparation de ses activités criminelles : le numérique intervient à toutes les étapes du processus. Mais c'est aussi du numérique et de tous les acteurs du Web qu'on attend une bonne partie de la riposte.

Face à l'utilisation de leurs services par les djihadistes, mais aussi devant les tentations des autorités de vouloir les contrôler voire les bloquer, les éditeurs d'applications de messagerie instantanées pour smartphone ont pris les devants. Tout en défendant leur liberté.

La CTIF, la cellule antiblanchiment, parvient de plus en plus souvent à pister le financement du terrorisme passant via notre pays. Le nombre de dossiers qu'elle a transmis aux autorités judiciaires a presque doublé en trois ans, et les flux financiers concernés plus que triplé. "Cette tendance croissante se poursuit en 2015", souligne le secrétaire général, Kris Meskens, au journal De Standaard ce jeudi.

D'où l'État islamique tire-t-il son financement ? Dans une interview, Louise Shelley, professeur à la George Mason University et experte en terrorisme, explique qu'il fonctionne comme une organisation criminelle ordinaire où prime davantage le lucre que l'idéologie