Tout sur terrorisme

Suite aux attentats du 22 mars, les prix des billets d'avion ont dégringolé. La concurrence entre les différentes compagnies aériennes s'est accrue fortement. Une bonne nouvelle pour le voyageur, selon De Standaard car cette chute des prix va s'accentuer dans les prochains mois.

Les attentats du 22 mars n'ont pas eu le moindre impact sur l'achat d'habitations en Belgique, notamment à Bruxelles, ressort-il de statistiques notariales pour le mois d'avril évoquées dans De Tijd mardi. La baisse des ventes enregistrée par rapport à mars dans la capitale a même été moindre (-0,5%) qu'en Flandre (-1,5%).

Le Premier ministre indien Narendra Modi doit s'entretenir mercredi à Bruxelles avec les dirigeants de l'Union européenne (UE), premier partenaire commercial de l'Inde, avec la volonté d'attirer de nouveaux investissements et de renforcer la coopération antiterroriste.

La "surcommunication" au moment du passage au niveau 4 de menace terroriste a eu un impact lourd sur l'économie bruxelloise, selon le ministre régional Didier Gosuin. Au-delà des dégâts chiffrables, il déplore un "impact sur le long terme par l'image excessive donnée de la Belgique et de Bruxelles".

Les médias étrangers ne sont pas tendres avec la Belgique depuis les attentats de Paris du 13 novembre dernier. Du Monde au New York Times, notre Royaume est vu comme "un état défaillant" peuplé de terroristes. Le journal anglais The Economist a voulu démontrer le contraire.

La ministre française Ségolène Royal a annoncé la mise en place de portiques de sécurité pour l'accès aux trains Thalys, à Paris, Lille, mais aussi à Bruxelles, Amsterdam et Cologne. Jacqueline Galant dément, mais une réflexion est en cours pour améliorer la sécurité.