Tout sur téléphonie

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a procédé pour la troisième fois à une étude comparative de quelque 252 plans tarifaires. Avec son simulateur www.meilleurtarif.be, il invite les consommateurs à déterminer leur profil de consommation et à opter pour la formule la plus avantageuse selon celui-ci, a-t-il expliqué jeudi au cours d'une conférence de presse.

La Belgique ne manque pas de systèmes de paiements mobiles mais ils ne décollent pas. Le dernier en date a été lancé en mai dernier par Bancontact MisterCash et fait intervenir des smartphones et des QR codes. Il y a eu Tunz (Ogone), m-Banxafe (Bancontact).

Aujourd'hui, une tendance à contre-courant se note dans le secteur de la téléphonie mobile: les anciens GSM des années 2000 font discrètement leur retour sur le marché de la téléphonie mobile, pourtant dominé par la connectivité à outrance et les smartphones.

Le nombre d'abonnements large bande mobile (3G et 4G) a connu une croissance de 40% en 2013 et a ainsi franchi le cap des cinq millions. Pour autant, avec un taux de pénétration inférieur à 50%, la Belgique reste largement en-dessous de la moyenne européenne dans ce segment, indique lundi l'Institut des services postaux et des télécommunications (IBPT) dans ses statistiques 2013 du secteur des télécoms.

Le consultant Deloitte a été chargé par l'opérateur néerlandais KPN d'auditer de manière approfondie les comptes de Base, sa filiale mobile belge, pour préparer le processus de vente de cette dernière.

Comparateur de tarifs téléphoniques, le site meilleurtarif.be est alimenté par les chiffres des opérateurs téléphoniques sans que leur véracité ne soit vérifiée par l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT).