Tout sur Telenet

Telenet n'est pas pressé par le lancement de la 5G, même depuis que Proximus a lancé une version "light" de ce nouveau réseau mobile à certains endroits. Le directeur général de l'opérateur télécom, John Porter, juge jeudi que l'approche de Proximus n'est pas adaptée.

Un gestionnaire de fonds, CIAM, critique la gestion de Telenet et demande le versement d'un dividende exceptionnel de 970 millions d'euros.

L'opérateur Telenet s'apprête à lancer un "Netflix flamand" avec le groupe DPG Media, propriétaire de la chaîne VTM. Quid d'un projet similaire en Belgique francophone ?

L'entreprise télécom Telenet va verser un total de 206 millions d'euros de dividende à ses actionnaires pour l'exercice 2019, soit 1,87 euro par action. Il y aura également un programme de rachat d'action pour un maximum de 55 millions d'euros, a indiqué l'entreprise mercredi lors de la publication de ses résultats annuels.

DPG Media (Medialaan et De Persgroep Publishing) et Telenet comptent lancer, via une co-entreprise, une offre complète de streaming avec "des contenus locaux et internationaux", indiquent les deux groupes mercredi. Le lancement est espéré pour l'automne 2020. Ils se disent ouverts, sur le plan du contenu, à une collaboration avec d'autres acteurs flamands, comme la VRT.

Telenet a déposé plainte devant l'Autorité belge de la concurrence contre le projet de partenariat entre ses rivaux Proximus et Orange pour un futur partage de leur réseau mobile, indiquent ces deux derniers opérateurs télécoms mardi soir. L'entreprise flamande a demandé d'adopter des mesures provisoires visant à suspendre la mise en oeuvre de cet accord en attendant la décision sur le fond. Les deux potentiels partenaires coopéreront pleinement à cette procédure, assurent-ils.

L'opérateur flamand Telenet ne peut actuellement pas faire grand-chose dans le dossier de reprise de Voo, a indiqué jeudi son CEO, John Porter. "Nous sommes pour le moment le long de la ligne de touche et regardons les développements dans ce dossier toujours plus complexe et opaque", reconnaît-il en substance.

Nethys a vendu Win à François Fornieri sans mise en concurrence, pour une valorisation jugée extrêmement basse par des observateurs, révèle jeudi Le Soir, qui se base sur plusieurs sources concordantes. Pourtant, au moins deux candidats ont manifesté un intérêt pour la reprise de la filiale, pour un montant même supérieur.