Tout sur Taux d'intérêt

C'est la fin de l'argent gratuit, ce que je veux dire par là, c'est que c'est la fin des taux d'intérêt historiquement très bas. Après la crise de 2008, les taux d'intérêt ont été fixés extrêmement bas par les banques centrales.

Mario Draghi a donné aux marchés financiers ce qu'ils attendaient, jeudi dernier. Surprises, volatilité ou changements de cap étaient hors de question. La Banque centrale européenne a fourni précisément la politique à laquelle elle avait préparé les marchés financiers, estime le rédacteur en chef du Trends néerlandophone Daan Killemaes.

Le Trésor belge a payé 2,6 milliards d'euros ces dernières années pour se couvrir contre une hausse du taux d'intérêt, les fameux swaps. "Mais bien plus essentiel encore fut l'allongement de la durée de la dette", affirme Jean Deboutte, le directeur de l'Agence de la Dette.

Les prix des habitations (maisons et appartements) augmenteront cette année de 1% et de 2% en 2017, prévoit l'agence de notation Standard & Poor's dans un nouveau rapport sur l'immobilier en Europe. Les taux très faibles octroyés lors de crédits hypothécaires stimulent le marché de l'immobilier et donc, des prix.

Les marchés financiers prévoient une hausse des taux d'intérêt de la Banque centrale américaine, la Réserve fédérale (Fed), à l'issue de sa réunion de politique monétaire mercredi. Ce serait la première hausse depuis presque une décennie après que les taux ont été maintenus proches de zéro depuis la crise financière.

Il faut désormais penser l'impensable: nous nous engluons dans une période de taux d'intérêt négatifs. Cette ahurissante situation a été amorcée l'an passé, lorsque la BCE a appliqué des taux d'intérêt négatifs sur les dépôts qui lui étaient confiés.