Tout sur Tarente

Le gouvernement italien a déposé vendredi un recours devant la justice pour empêcher le groupe européen ArcelorMittal d'abandonner le site sidérurgique d'Ilva à Tarente (sud), considéré comme "un actif stratégique" de l'industrie.

C'était un désastre sanitaire et écologique, c'est désormais aussi un séisme social. En annonçant qu'il renonçait à reprendre l'aciérie de Tarente, dans le sud de l'Italie, ArcelorMittal a compromis l'avenir industriel d'une des régions les plus pauvres du pays.

Le directeur général d'ArcelorMittal Manfred Van Vlierberghe a annoncé ce jeudi, lors d'une réunion d'information, qu'à la suite du rachat du site intégré d'Ilva en Italie, l'UE allait imposer au géant de l'acier de céder certains de ses sites, dont ceux de Liège, afin d'éviter une situation de monopole.