Tout sur Syndicat neutre pour indépendants

Entre restrictions liées à la crise sanitaire et succès croissant de la vente en ligne, les commerçants se montraient plutôt pessimistes dimanche, à la veille des soldes d'hiver, selon le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), qui appelle d'ores et déjà à envisager une prolongation des soldes.

Le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) se pose clairement la question de savoir si le Codeco veut la mort du commerce et du loisir. "?Le retour de l'obligation de faire son shopping à maximum 2 personnes et de la règle d'une personne par 10 m² est tout simplement un retour d'un an en arrière?".

A quinze jours du lancement des soldes d'hiver, les commerçants n'affichent pas un enthousiasme débordant. La moitié d'entre eux ont encore environ 50% de leurs produits dans les rayons et ne s'attendent pas à un mois de décembre "fantastique", d'après un sondage du Syndicat neutre pour indépendants (SNI) publié dimanche.

Pour le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), le Codeco constituent un nouveau jour noir pour les indépendants. Les nouvelles restrictions imposées aujourd'hui vont à nouveau mettre en péril la difficile reprise de nombreux secteurs.

Le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) juge trop réductive l'imposition à tous les commerçants, dès le 1er juillet prochain, de disposer d'au moins un moyen de paiement électronique, fait-il savoir vendredi dans un communiqué. "Il faut une réforme plus large", indique l'organisation, qui continue de déplorer le manque de transparence dans les contrats et les offres proposées aux commerçants.

Le premier week-end des soldes d'été a été positif, se réjouit dimanche le Syndicat neutre pour indépendants (SNI). Selon un sondage mené auprès de 136 commerçants, leurs ventes ont augmenté de plus de 15% par rapport aux premiers jours de soldes en 2020.

Le premier week-end des soldes d'été a été positif, se réjouit dimanche le Syndicat neutre pour indépendants (SNI). Selon un sondage mené auprès de 136 commerçants, leurs ventes ont augmenté de plus de 15% par rapport aux premiers jours de soldes en 2020.

Le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) réaffirme lundi son soutien aux indépendants toujours lésés par la crise, à la veille d'un comité de concertation (Codeco). "C'est le moment ou jamais de donner de la perspective pour les secteurs encore à l'arrêt ou en réouverture très partielle", martèle le syndicat.

La pause pascale d'un mois décidée fin mars par le Comité de concertation pour freiner la propagation du coronavirus s'est avérée "un flop économique", déplore lundi le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) après un coup de sonde auprès de ses membres.