Tout sur SwissLeaks

Kristof Clerix se demande si la fin de l'économie clandestine offshore est enfin en vue. Il y a trois ans, le Consortium international pour le journalisme d'investigation (ICIJ) sortait les LuxLeaks. Les révélations sur les accords fiscaux secrets conclus par le fisc luxembourgeois avec plus de 300 multinationales dans le monde ont été la première grande enquête ICIJ à laquelle j'ai pu participer.

L'étau se resserrait mercredi sur la banque HSBC (Suisse), au centre de SwissLeaks, un vaste scandale de fraude fiscale et de blanchiment d'argent, avec l'annonce d'une enquête pénale à son encontre en Suisse, et de perquisitions de ses locaux.

Des perquisitions étaient en cours ce mercredi matin au siège de la banque HSBC Private Bank à Genève et une enquête pénale a été ouverte contre l'établissement pour blanchiment d'argent aggravé, a annoncé le ministère public du canton.

Les juges français chargés de l'enquête pour fraude fiscale touchant la banque HSBC ont terminé leurs investigations sur sa filiale suisse, soupçonnée de blanchiment, ouvrant la voie à un possible procès, a-t-on appris lundi de sources proches du dossier.

En réaction au scandale "SwissLeaks", qui a permis de dévoiler de nombreux comptes bancaires détenus par des Belges auprès de la filiale suisse de la banque HSBC, la Secrétaire d'état à la lutte contre la fraude, Elke Sleurs, a dévoilé une batterie de mesures pour endiguer la fraude fiscale et le blanchiment d'argent.

Les révélations concernant la grande fraude fiscale organisée commencent à devenir d'une désolante banalité. OffshoreLeaks, LuxLeaks, SwissLeaks, les Unes des journaux se suivent et se ressemblent à mesure que le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) livre les résultats de ses différentes enquêtes.

Il y a actuellement 829 dossiers belges sélectionnés, 494 pour les enquêteurs de l'Inspection spéciale des Impôts (ISI) et 335 à l'administration générale des Finances, a indiqué jeudi le ministre Johan Van Overtveldt venu, à la Chambre, faire un état des lieux de l'examen des données bancaires reçues de l'administration fiscale française le 7 juillet 2010 après la fuite des comptes de la filiale suisse d'HSBC.

Le parquet de Bruxelles souligne mercredi dans un communiqué qu'aucun mandat d'arrêt international n'a été délivré à l'encontre des dirigeants de la banque suisse HSBC, celle-ci ayant proposé sa collaboration dans le cadre d'un dossier de fraude fiscale, blanchiment et exercice illégal d'intermédiaire financier.

Les révélations du journal Le Monde sur le scandale de fraude fiscale "SwissLeaks" qui touche la banque HSBC ont tendu les relations entre certains actionnaires du quotidien, qui critiquent son travail d'investigation, et la rédaction.

Des industriels du textile, des artistes, des diamantaires et quelques fraudeurs patentés font partie des Belges qui disposaient d'un compte à la banque HSBC durant les années concernées par le scandale d'évasion fiscale du SwissLeaks, écrit mardi Le Soir qui, avec De Tijd, Mo* Magazine et plusieurs médias internationaux, dévoile depuis dimanche soir la face cachée du secret bancaire en Suisse.

L'informaticien franco-italien Hervé Falciani, à l'origine des révélations sur un vaste scandale d'évasion fiscale autour de la filiale helvétique de la banque HSBC, a estimé que seule la protection des "lanceurs d'alertes" permettrait de vaincre l'"impunité", dans un entretien accordé lundi à la chaîne suisse RTS.