Tout sur STIB

À partir du 1er juillet prochain, les abonnements annuels STIB de tous les élèves et étudiant(e)s ne coûteront plus que 12 euros par an. Pour les jeunes bruxellois de 18 à 24 ans (hors statut étudiant), cette mesure entrera en vigueur dès février 2022, a annoncé dimanche le gouvernement bruxellois.

Autogrill, la société qui exploite le KFC de la gare du Nord à Bruxelles, a décidé d'attaquer la Stib et la Région de Bruxelles-Capitale en justice, rapporte L'Echo vendredi. Elle leur reproche d'avoir caché la vente du bâtiment abritant le fast-food, qui devra fermer ses portes le 30 avril 2021.

Les voyageurs du réseau de la Stib ont dû se demander ce qui se construisait à côté de la gare de l'Ouest à Molenbeek. La réponse est tombée la semaine dernière : Infrabel y met la dernière main à son Infrabel Academy, soit la première école du rail en Belgique.

La FGTB, la CSC et la CGSLB organisent des rassemblements dans tout le pays ce lundi, "dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur", afin de réclamer une négociation "sans chantage" sur les allocations sociales. Des actions sont notamment prévues à Tournai, Verviers, Arlon, Liège, Mons, Charleroi, La Louvière et à Bruxelles, où le réseau de la Stib sera perturbé. Des perturbations peuvent avoir lieu dans les transports en commun.

La clientèle de la Stib a augmenté de 4% l'année dernière avec 433,5 millions de voyages effectués, en hausse de 16 millions par rapport à 2018, a annoncé mardi la Société des transports intercommunaux de Bruxelles lors de la présentation de son rapport annuel. Il s'agit d'un nouveau record. La Stib s'attend toutefois à une perte de revenus en 2020 à cause de la crise du coronavirus.

Près de 80% des chauffeurs de bus et 60% des chauffeurs de tram de la Stib n'ont pas pris leur service mardi, a confirmé la porte-parole de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (Stib), Françoise Ledune. Depuis lundi matin, le réseau de la Stib est fortement perturbé à la suite d'une action d'une partie du personnel qui pointe le manque de mesures de protection.

Puisque la taxation kilométrique ne plaît ni à la Wallonie ni à la Flandre, la Région bruxelloise planche sur une taxe de congestion automobile, une sorte de péage urbain déguisé.

Beaucoup de gens croient que le RER n'arrivera que dans 10 ans, lorsque les derniers travaux d'infrastructure seront réalisés vers Nivelles. Pourtant, il est déjà là. Il progresse doucement, sous le nom de " train S ". Mais ensuite, il devrait devenir bien plus qu'un train.

Des navettes électriques et sans chauffeur circulent depuis peu dans des conditions encore contrôlées mais réelles à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre. Compactes et silencieuses, elles véhiculent la promesse d'une mobilité plus fluide et plus durable d'ici quelques années. Mais la technologie, encore perfectible, va devoir gagner l'adhésion du public.

La STIB lancera à partir du 28 juin prochain, et durant l'été un test grandeur nature de véhicule autonome avec passagers dans le parc de la Woluwe. L'expérience sera menée dans le cadre d'un partenariat avec la RATP, a annoncé mercredi la direction de la société, à l'occasion de la présentation du rapport annuel 2018 d'activités.

Pour la quatrième année consécutive, les voyageurs de la STIB ont attribué une distinction à la société bruxelloise de transport en commun, a annoncé sa direction. Trois quarts des usagers (74%) lui ont accordé une note de 7/10 ou plus. Pour 82% des personnes interrogées, la mobilité via la STIB est restée stable ou s'est améliorée en 2018, tandis que 43% estiment que la mobilité en général à Bruxelles s'est détériorée sur la même période.