Tout sur StepStone

Près d'un salarié belge sur deux (44%) travaille désormais à domicile, alors qu'un sur trois (33%) ne peut plus travailler du tout pour le moment, en raison de la fermeture de son entreprise consécutive à l'épidémie de Covid-19, ressort-il d'une enquête réalisée auprès de plus de 5.200 Belges par la société Stepstone.

Pas moins de 23% des Belges font régulièrement des cauchemars de leur chef, tandis que 16% d'entre eux ont déjà demandé de l'aide en matière de santé mentale à cause de mauvais rapports avec leur manager, ressort-il lundi d'une étude de la société de ressources humaines StepStone basée sur les réponses de plus de 5.700 employés et managers belges.

Le processus de recrutement est un vrai parcours du combattant pour les demandeurs d'emploi: trois sur quatre ne reçoivent pas de réponse à leur candidature en temps voulu, selon une enquête menée par le site d'emploi Stepstone et publiée lundi. Toutefois, le parcours d'embauche devient de plus en plus court, d'après les données récoltées durant plus de quatre années.

Rester ou changer de travail, telle est la question. Et la réponse n'est pas uniquement d'ordre salariale, le manager a sa partition à jouer...

En moyenne, 58% des travailleurs belges ne prennent pas l'intégralité de leur pause de midi. Sur l'ensemble d'une carrière, le manque à gagner de ce travail non rémunéré peut s'évaluer à 44.279 euros net par personne, ressort-il lundi d'une étude de la société de ressources humaines StepStone auprès de plus de 5.000 travailleurs.