Tout sur Stéphane Daussaint

Les syndicats de l'entreprise postale Bpost, où Dirk Tirez a été nommé CEO par intérim après le licenciement de Jean-Paul Van Avermaet, souhaitent que le prochain patron soit "enfin quelqu'un qui sait de quoi il parle", avec une formation en logistique. C'est ce qu'ils ont confié mardi lors d'une audition à la Chambre devant la commission Entreprises publiques.

Après le nouveau CEO, Guillaume Boutin, en décembre, la commission parlementaire Entreprises publiques a entendu mercredi les trois syndicats de Proximus pour écouter leur point de vue sur la situation chez l'opérateur télécom. Tous ont indiqué s'être sentis abandonnés par l'État, principal actionnaire de l'entreprise, au cours des 12 derniers mois marqués par un conflit social sans précédent.

Les syndicats au sein de Proximus ont présenté lundi leur "catalogue de contre-propositions" à la direction, a indiqué Stéphane Daussaint, de la CSC-Transcom. Celles-ci visent principalement "à éviter les licenciements" alors que l'entreprise télécom a annoncé en janvier un plan de restructuration qui menace 1.900 emplois mais prévoit 1.250 engagements.

Le mouvement de grogne des jointeurs de Proximus, initié jeudi à Anderlecht, fait tache d'huile et gagnait vendredi plusieurs sites en Wallonie, a indiqué Stéphane Daussaint de la CSC Transcom à l'agence Belga. Outre la commune bruxelloise et Limelette dans le Brabant wallon, des techniciens de plusieurs sites en Wallonie se croisaient les bras vendredi matin.

Le Premier ministre Charles Michel a rencontré, lundi après-midi, en compagnie du ministre de l'Economie Kris Peeters et du ministre des Télécommunications Philippe De Backer, les syndicats de Proximus à l'occasion de l'annonce la semaine dernière du plan de transformation qui prévoit le départ de 1.900 personnes et l'engagement de 1.250 nouveaux profils.

La CSC-Transcom a prolongé mardi un préavis de grève déposé il y a quelques semaines au sein de Bpost, a indiqué mercredi à l'agence Belga Stéphane Daussaint, responsable général CSC-Transcom Postes, confirmant une information de La Libre Belgique. Une action au sein du personnel de l'entreprise postale pourrait plus que probablement avoir lieu vendredi.

Alors que la CSC/ACV a claqué la porte de la commission paritaire consacrée notamment aux normes de travail imposées aux travailleurs de bpost, la direction, elle, fait valoir "des avancées importantes pour le bien-être du personnel de bpost grâce au dialogue social".