Tout sur stade national

Les travaux en vue de la construction du nouveau stade national de football, au nord de Bruxelles, débuteront en principe le 14 mars 2016, selon les premiers détails communiqués par le promoteur du projet, l'entreprise Ghelamco, à l'occasion de la publication de son projet de rapport d'incidences environnementales.

La Ville de Bruxelles, Ghelamco-BAM, le candidat privilégié par elle pour négocier les conditions de construction et d'exploitation d'un nouveau stade national sur le site du parking C à l'arrière du plateau du Heysel, et le RSC Anderlecht sont parvenus à un accord sur ce dossier, est-il confirmé officieusement à plusieurs sources.

La majorité PS-MR n'a nullement l'intention de revenir en arrière sur le projet de construction d'un nouveau stade national à l'emplacement du parking C, à l'arrière du plateau du Heysel, est-il ressorti lundi de propos défendus tant par l'échevin des Sports Alain Courtois (MR) que par le bourgmestre socialiste Yvan Mayeur.

Le consortium privé mené par le promoteur Ghelamco (Belgique) et le Groupe de construction BAM (Pays-Bas) a été désigné ce jeudi midi par la Ville de Bruxelles et la Région pour concevoir, construire, financer et gérer (marché DBFM) le nouveau stade national sur le plateau du Heysel, emportant le marché face aux offres de Besix et de Denys/FCC Construccion/Macquarie.

Les trois candidats pour la conception, la construction, le financement et la maintenance du futur stade national de 60.000 places, qui devrait être érigé sur le parking C du Heysel à Bruxelles pour l'Euro 2020, ont rentré la dernière version de leur offre lundi. La décision finale dans ce dossier est attendue pour février et, en tout état de cause, pour le 31 mars au plus tard, écrit mardi L'Echo.