Tout sur SRIW

Air Belgium est à la recherche d'actionnaires privés, a laissé entendre lundi son patron, Niky Terzakis, en marge de la présentation des résultats financiers 2019 et de l'annonce du développement de nouvelles routes.

Le tour-opérateur Neckermann (groupe Wamos) a obtenu un prêt de 2,6 millions d'euros auprès de BNP Paribas, a-t-on appris vendredi lors d'une conférence de presse à Namur. Ce capital supplémentaire doit lui permettre "de surmonter la crise sanitaire". Il a été obtenu grâce à la garantie offerte par la Société régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW) et son homologue flamande, la Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV).

La Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW), la Société wallonne de gestion et participations (Sogepa) et la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI) vont toutes les trois injecter 2 millions d'euros dans la compagnie Air Belgium, à travers une augmentation de capital, rapporte jeudi le journal L'Echo. Sabena Aerospace Engineering va pour sa part débourser 300.000 euros.

C'est mathématique : avec le recul boursier, de nombreuses entreprises cotées deviennent soudain des proies pour ceux qui disposent de jolies réserves de trésorerie. Consciente de ce "vrai risque" d'OPA hostiles, la vice-présidente de la Commission européenne, Margrethe Vestager, a invité les Etats à prendre des participations dans ces entreprises, stratégiques mais vulnérables, afin d'éviter une prise de contrôle étrangère, en particulier chinoise.

Comme L'Echo l'indiquait mercredi dans ses colonnes, le groupe d'experts chargé de sauver les grandes entreprises belges de la crise liée au covid-19 se penche d'urgence sur le cas de Brussels Airlines. Selon LN24, une renationalisation de la compagnie aérienne figure sur la table. Contactée, l'entreprise dit en tous les cas réfuter toute rumeur selon laquelle elle se trouverait en situation de faillite.

Le spécialiste des logiciels open source de gestion d'entreprises Odoo a clôturé un investissement minoritaire de 90 millions de dollars par Summit Partners, société d'investissement américaine, avec la participation du comité de direction de l'entreprise, de la SRIW (Société régionale d'Investissement de Wallonie) et du fonds d'investissement liégeois Noshaq.

La société biopharmaceutique reçoit 8,5 millions d'euros en subsides et financements non-dilutifs de la Région wallonne. Cela soutiendra ses programmes de recherche en thérapie cellulaire.

La société IBA, basée à Louvain-la-neuve, a annoncé la signature d'un contrat avec IBS (Institute for Basic Science) pour l'installation d'un Cyclone 70 à Daejeon, en Corée du Sud. La valeur de l'installation de ce système est estimée entre 13 et 16 millions de dollars. IBA précise que le projet est " totalement financé ".