Tout sur SRIW

Démarrage difficile pour la nouvelle compagnie belge. Elle interrompt son unique ligne régulière, Charleroi-Hong Kong, cet hiver.

L'ancien patron du holding Arco succédera au socialiste Jean-Pascal Labille à la tête du holding public wallon. La décision doit être avalisée ce mercredi lors de l'assemblée générale de la SRIW. Le PS perdrait aussi la présidence de la Sowalfin, occupée par Jean-Sebastien Belle depuis... 2001.

La Société régionale d'investissement de Wallonie a terminé l'année 2017 avec un bénéfice record de 105 millions d'euros. Un résultat remarquable influencé notamment par le vente d'Ogeda.

Misant sur la demande croissante de vin au verre dans le secteur horeca, la société belge Invineo lance un concept innovant et disruptif. Son CEO Thierry Tacheny vient de finaliser une importante levée de fonds auprès de deux "invests" publics et du groupe Cinoco-Palais du Vin pour attaquer le marché.

La nouvelle compagnie aérienne Air Belgium a levé le voile ce jeudi sur son actionnariat. Porté à un montant de 20 millions d'euros, le capital souscrit est réparti entre cinq actionnaires, dont font notamment partie Niky Terzakis, son patron, la SRIW, la SFPI et Sabena Aerospace.

En moins de six mois, le secteur des sciences de la vie, soit les biotechs, a investi ou s'est engagé à investir plus de 120 millions en Wallonie. La SRIW, l'outil économique de la Région pour les investissements (SRIW), y aura contribué pour 10 à 15 %, rapporte Le Soir vendredi.

Le digital n'a pas encore vraiment révolutionné les assurances. Peu de compagnies, hormis les directes, proposent une souscription complète en ligne et les comparateurs ne s'intéressent qu'aux prix. Peu de clients pensent à vérifier régulièrement leurs contrats pour voir s'ils correspondent toujours à leurs besoins. DeeCide ambitionne de permettre en ligne aux assurés d'opérer le meilleur choix.

C'est à la Cité Miroir à Liège que se sont déroulés le cocktail de Nouvel An du Cercle de Wallonie et la Rentrée économique de " Trends-Tendances ", en collaboration avec La Première et EY.

Le nouveau ministre wallon de l'Economie promet de balayer tous les "on a toujours fait comme cela". Les subsides, primes, structures et même le sacro-saint Plan Marshall seront épluchés avec une ligne de conduite unique : que les moyens publics servent effectivement le redressement de la Wallonie.

Moins de mandats publics moins rémunérés, cela réduit les frais des communes et intercommunales, pas spécialement ceux de la Région wallonne. Le nouveau gouvernement devra trouver de délicats équilibres, s'il veut compenser les baisses fiscales promises.

Le géant pétrolier Total est le seul propriétaire du fournisseur de gaz et d'électricité verte Lampiris depuis la semaine dernière. Le prix de la transaction s'élève à 180 millions d'euros, rapporte L'Echo jeudi.