Tout sur Spotify

Apple a fait une concession sur les conditions de son App Store. Ce magasin d'applications utilisées sur les iPhone et iPad a accès à un marché de plus d'un milliard d'utilisateurs.

Sachez que les radios, c'est aussi du business ! En tout cas pour les radios commerciales. Le patron du groupe NRJ France, Jean-Paul Beaudecroux, disait il y a quelques années "qu'à part le trafic de drogue, il ne connaissait pas de business plus rentable que la radio musicale".

Le numéro un mondial du streaming musical, le Suédois Spotify, a annoncé mercredi une perte nette multipliée par trois en 2020, en raison de la hausse de ses dépenses de fonctionnement, mais a fait état d'une hausse plus forte que prévu du nombre de ses utilisateurs et abonnés payants.

Le marché de la musique n'a cessé d'évoluer. Et tout particulièrement ces 25 dernières années. Les ventes physiques de CD se sont d'abord fait court-circuiter par le téléchargement illégal de Napster avant de laisser place au download payant et légal d'iTunes, qui lui-même s'est fait supplanter par le streaming de Spotify...

Sony, le fleuron japonais de l'électronique grand public, a fait état mardi d'un quasi triplement de son bénéfice net au premier trimestre sur un an, grâce à des ventes en forte hausse, notamment dans la division des jeux, le tout le conduisant à relever ses prévisions annuelles.

Pour prédire l'avenir, les druides et autres conseillers des princes essayaient d'interpréter le vol des oiseaux ou les entrailles des poulets. Les économistes, dont l'une des tâches est aussi de prévoir l'avenir, ont heureusement d'autres outils plus scientifiques... mais pas toujours plus fiables.

Les ventes mondiales de musique ont enregistré une croissance record en 2017, avec une hausse de 8,1%, les ventes numériques représentant pour la première fois la majorité des revenus grâce au boom du streaming, selon la Fédération internationale de l'industrie phonographique (Ifpi).

Peu importe après tout si les responsables du New York Stock Exchange (NYSE) ont fait monter un drapeau suisse plutôt qu'un suédois, l'entrée en Bourse le 3 avril dernier de Spotify s'est avérée une réussite. Le service de streaming musical cofondé par Daniel Ek en 2006 avait choisi de procéder à une cotation directe.

Je parlais récemment avec un confrère de l'économie de l'abonnement qui est très en vogue aujourd'hui. Ce dernier m'a avoué que lui et sa famille ne juraient plus que par les abonnements mensuels ou annuels.