Tout sur Spéculation

L'agence Standard and Poor's classe Twitter en catégorie .spéculative .L'agence de notation financière Standard and Poor's a octroyé jeudi pour la première fois une note "non sollicitée" au réseau social en ligne américain Twitter, qu'elle a classé dans la catégorie des émetteurs de dette dits "spéculatifs".

Le Holding Communal a encore investi 50 millions d'euros en 2009, alors qu'il était déjà fortement ébranlé par la mauvaise santé de Dexia, dans des produits du fonds spéculatif britannique Cheyne Capital, écrit mardi le journal De Standaard.

Trop divergentes, trop peu dissuasives : les sanctions actuelles applicables aux abus de marché ratent leur cible, estime la Commission européenne, qui veut menacer de peines de prison et d'un casier judiciaire les spéculateurs-fraudeurs.

La réglementation Volcker, en pleine discussion, a pour objectif de limiter la spéculation chez les banques. Il grave dans le marbre deux nouveaux interdits. Les banques ont jusqu'au 13 janvier 2012 pour réagir.

Selon un rapport officiel, la crise qui a ravagé le secteur bancaire irlandais et contraint Dublin à négocier un plan de sauvetage international, est la conséquence d'une "folie spéculative nationale" qui a engendré une bulle immobilière.

Selon le ministre des Finances, si le gouvernement ne prend pas de rapides mesures d'économie portant sur 2 milliards d'euros, la Belgique sera exposée, d'ici trois mois, à des attaques de spéculateurs semblables à celles dont l'Irlande a été victime.

La spéculation sur la dette souveraine de la Belgique cacherait-elle un complot anglo-saxon ? Pour les amateurs de ce genre de théorie, cela ne fait aucun doute... Quatrième et dernière étape de notre série pour tout savoir sur ce dossier brûlant.

Troisième étape dans notre série consacrée à la spéculation sur la dette belge. Examinons de plus près les CDS, ces fameux produits dérivés permettant aux détenteurs de dette de s'assurer contre le risque de défaut de paiement d'un Etat ou d'une entreprise.

Certains investisseurs profitent et alimentent tout à la fois la contagion de la crise de la dette en Europe. Cet effet contagion rattrape à présent notre pays. Petit tour de la question en quatre temps. Deuxième étape de notre série... et cette question : comment, au juste, ces investisseurs spéculent-ils sur la dette belge ?

Certains investisseurs profitent et alimentent tout à la fois la contagion de la crise de la dette en Europe. Cet effet contagion rattrape à présent notre pays. Voici comment. Petit tour de la question en quatre temps. Aujourd'hui : qui sont, au juste, ces "spéculateurs" qui parient sur la Belgique ?

Au contraire : grâce à la spéculation, les pays comme la Grèce, le Portugal et l'Espagne ont pu emprunter à un taux relativement faible. C'est l'une des conclusions - étonnantes - d'un rapport confidentiel de la Commission européenne.

Le Chicago Mercantile Exchange, spécialisé dans les produits dérivés, proposait déjà des produits financiers indexés sur les températures, les chutes de neige et le gel. Il lancera prochainement des contrats indexés sur les chutes de pluie dans neuf villes aux Etats-Unis.