Tout sur soldes

L'UCM a constaté une légère baisse des ventes lors des soldes d'été après avoir mené un "coup de sonde" auprès de commerçants de proximité de Wallonie et de Bruxelles. "Pour la plupart, le chiffre d'affaires du mois de juillet est équivalent ou en baisse par rapport à celui réalisé lors des soldes d'été 2013", indique l'UCM mardi.

Le premier week-end des soldes, qui ont débuté mardi, affiche un chiffre d'affaires pour les vendeurs de vêtements et de chaussures en légère baisse, de 1%, par rapport à l'année dernière, a indiqué dimanche le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) sur base d'une enquête menée auprès de 204 magasins.

Si en Belgique, les soldes d'été commencent officiellement le 1er juillet, ce n'est pas le cas partout en Europe. Afin de faire le point sur la situation à l'approche des grandes migrations touristiques estivales, le Centre européen des Consommateurs publie le guide "Soldes en Europe", reprenant les dates des différentes périodes de soldes à travers le continent.

Les commerçants indépendants ont enregistré, en moyenne, une légère baisse des ventes par rapport aux soldes d'hiver de 2013, indique jeudi l'Union des Classes moyennes dans un communiqué. Le Syndicat neutre pour Indépendants évoquait en début de semaine des recettes en baisse de 2% pour les magasins de vêtements et de chaussures.

Les soldes ont connu un début plutôt mitigé pour les vendeurs indépendants de vêtements, tandis que les grands magasins s'en sortent plus positivement, selon des coups de sonde menés respectivement par le syndicat national des indépendants SNI et la confédération Comeos.

Le premier jour des soldes connaît "un joli succès" avec des ristournes démarrant majoritairement aux alentours des 30% et montant jusqu'à 50% dans certains commerces, indique vendredi l'Union des Classes Moyennes (UCM) qui se base sur les premiers échos recueillis auprès des commerçants indépendants de Wallonie et à Bruxelles.

Les soldes d'hiver démarrent ce vendredi avec des réductions de 30% auprès des petits commerçants. Les grandes chaînes devraient proposer des baisses un peu plus importantes, a indiqué jeudi l'association flamande des indépendants (Unizo). Plus de trois quarts des commerces de mode ont tout autant de pièces en stock que l'an dernier, estime de son côté le Syndicat neutre pour indépendants (SNI).

Les magasins de vêtements et de chaussures sont moyennement positifs face aux résultats des soldes d'été qui se terminent ce mercredi, selon un tour de table du Syndicat Neutre pour Indépendants réalisé auprès de 362 commerçants du secteur. Le Syndicat des Indépendants & des PME (SDI) qui a lui effectué un sondage auprès de 235 commerçants, estime en revanche que les soldes se clôturent sur de très bons résultats.

La Belgique ne changera pour l'instant pas sa loi en matière de soldes et de vente à perte, cette dernière n'étant autorisée qu'en juillet et décembre chaque année pour permettre aux commerçants d'écouler leurs stocks, a précisé jeudi Els Bruggeman, porte-parole du ministre de l'Économie Johan Vande Lanotte.

Des sites étrangers, non soumis à la réglementation belge, cassent les prix toute l'année. De quoi remettre en question nos périodes de soldes ? Pas à court terme, estime le patron de Comeos, mais il va falloir adapter notre réglementation au commerce électronique.

A la veille des soldes, qui commencent officiellement le 1er juillet, les stocks des commerçants de proximité sont plus importants que l'an passé à la même période, indiquent dans deux communiqués distincts l'UCM et le SDI. Ainsi, du côté de l'Union des Classes moyennes (UCM), presque la moitié des

Les quatre premiers jours de soldes ont permis, en moyenne, aux commerçants d'enregistrer un chiffre d'affaires en hausse d'environ 5% par rapport à la même période il y a un an, a-t-on appris dimanche auprès de Comeos, la fédération du commerce et des services.

L'arrêt de la Cour de Cassation rendu le 2 novembre dernier ne concerne pas la loi de 2010 et la période d'attente précédant les soldes (pré-soldes) est donc maintenue, indique vendredi le SPF Economie dans un communiqué,

La ministre fédérale des Classes moyennes, des PME et des Indépendants Sabine Laruelle a indiqué jeudi dans un communiqué que la "période d'attente" visant à permettre l'exercice d'une concurrence loyale entre grandes enseignes commerciales et petits indépendants avant les soldes "doit être maintenue" en dépit d'un arrêt de la Cour de cassation du 2 novembre dernier.