Tout sur Sogepa

D'importants investissements permettront à la fonderie liégeoise d'améliorer sa productivité et de développer des produits à haute valeur ajoutée technologique, avec des partenaires locaux.

La relance économique se limitera-t-elle à une bataille de chiffres ? Les différents gouvernements du pays se sont accordés sur une clé de répartition des 5,9 milliards dévolus à la Belgique dans le cadre du plan de relance européen : 38% pour la Flandre, 25% pour la Wallonie, 21% pour le Fédéral, 8,4% pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, 6,7% pour Bruxelles-Capitale et 0,9% pour la Communauté germanophone.

Air Belgium est à la recherche d'actionnaires privés, a laissé entendre lundi son patron, Niky Terzakis, en marge de la présentation des résultats financiers 2019 et de l'annonce du développement de nouvelles routes.

La Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW), la Société wallonne de gestion et participations (Sogepa) et la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI) vont toutes les trois injecter 2 millions d'euros dans la compagnie Air Belgium, à travers une augmentation de capital, rapporte jeudi le journal L'Echo. Sabena Aerospace Engineering va pour sa part débourser 300.000 euros.

Le gouvernement wallon a décidé mercredi d'octroyer une indemnité forfaitaire de 5.000 euros pour chaque entreprise fermée ou dont l'activité s'est éteinte pendant la période de confinement visant à freiner la propagation du coronavirus (Covid-19), a détaillé l'exécutif emmené par Elio Di Rupo, lors d'une conférence de presse.

Les travailleurs de l'ex-Durobor à Soignies ont annoncé mercredi dans les locaux du Setca à La Louvière leur projet de reprise de l'activité dans le cadre d'une nouvelle société coopérative. Ils attendent le soutien de la Sogepa, bras financier de la Région wallonne, pour les aider à relancer l'activité.

Un nouveau candidat repreneur est annoncé chez Durobor. Selon la Sogepa, l'un des bras financiers de la Wallonie, son objectif est de relancer la production et la décoration de verres. La nouvelle candidature est le fruit d'un partenariat entre un État souverain du Golf persique et une société privée spécialisée dans le secteur. Dans les rangs syndicaux, on semble y croire, même si rien n'est gagné.