Tout sur SNI

Les entreprises belges estiment que leur chiffre d'affaires est toujours de 17% inférieur à leur niveau d'avant la crise, soit à peu près la moitié de l'impact déclaré durant les semaines de confinement, indique lundi dans un communiqué l'Economic Risk Management Group (ERMG).

Sous l'impulsion de sa ministre de l'Emploi Christie Morreale (PS), la Région wallonne va mettre en place un réseau de "sentinelles" pour prévenir le suicide chez les patrons de PME et les indépendants.

Selon une enquête du Syndicat neutre pour indépendants (SNI) auprès de 950 gérants horeca, les exploitants s'attendent à environ un tiers des niveaux d'avant la crise. "Or, la grande majorité d'entre eux disent qu'ils ont besoin des trois quarts de leur clientèle pour être rentables", souligne le SNI.

42% des travailleurs indépendants et des PME ont changé de business model durant les mesures de confinement, par exemple en passant à la vente à emporter ou à la livraison ou en ouvrant un magasin en ligne, selon une enquête menée par le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) auprès de 863 indépendants et PME.

Le syndicat neutre pour indépendants (SNI) a jugé dimanche "tardive" la communication, faite samedi après-midi par le Centre de crise, sur la mise en oeuvre concrète des mesures de déconfinement dans le cadre de la reprise des activités des entreprises qui aura lieu demain/lundi.

Selon le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) "les propositions du Conseil National de sécurité évitent une concurrence déloyale entre ceux qui vendent les mêmes produits, ce qui est en soit une bonne chose mais la semaine supplémentaire de fermeture causera des faillites supplémentaires et de la frustration". "Une décision qui fait mal, mais qui donne une perspective"selon la fédération du commerce et des services Comeos.

Les entreprises belges estiment que la perte de chiffre d'affaires due à la crise du coronavirus reste pratiquement constante à 37%, indique vendredi l'Economic Risk Management Group (ERMG) à la suite d'une enquête menée auprès de 6.906 d'entreprises et d'indépendants.

L'Unplib demande que les professions libérales soient assimilées aux autres activités commerciales, annonce-t-elle mercredi. L'association interprofessionnelle qui groupe plusieurs milliers de membres parmi les titulaires de profession libérale entend ainsi défendre les intérêts de cette catégorie de travailleurs "directement impactés" par la grave crise du coronavirus.

Comeos a salué "un bilan positif" pour le premier jour des soldes d'hiver, qui ont débuté ce vendredi et dureront jusqu'au 31 décembre, là où le syndicat neutre pour indépendants (SNI) parle de démarrage lent. Un élément fait toutefois l'unanimité (contre lui): c'est sous un temps maussade et pluvieux que les premières soldes de l'année ont débuté.

D'après une enquête du Syndicat neutre pour indépendants (SNI), les stocks de vêtements et chaussures des détaillants de mode sont environ 4% plus importants que l'an passé. "En raison du temps trop doux en automne, les articles typiques de l'hiver tels que les pulls à col roulé, les grosses vestes, les bottes, etc. sont encore en stock. Pour que les soldes soient un succès, les commerçants espèrent un vrai hiver", commente samedi l'organisation interprofessionnelle.

En raison de problèmes techniques rencontrés par la plate-forme en ligne Tax-on-web, le fisc a décidé de reporter pour la troisième fois la date limite de rentrée des déclarations fiscales remplies avec l'aide d'un comptable. Celles-ci doivent désormais être envoyées au plus tard mardi prochain, le 12 novembre, annonce le SPF Finances jeudi.