Tout sur SNCB Logistics

Une grève de 24 heures a débuté, jeudi à minuit, à la SNCB Logistics. Selon Jean-Pierre Goossens, président de l'ACOD-Spoor (CGSP-Cheminots flamande), l'action est bien suivie à Anvers.

Plusieurs organisations patronales du pays (Voka, Beci, UWE et FEB) s'inquiètent du sort du transport diffus et demandent une "solution durable" pour assurer la pérennité de ce type de transport ferroviaire, ont-elle fait savoir mercredi, au lendemain de la publication des résultats de la SNCB Logstics, la filiale de transport de marchandises de la SNCB.

Le groupe SNCB a enregistré une perte nette de 72,2 millions d'euros au premier semestre 2012 (-47,2 millions pour la même période en 2011), selon les documents élaborés pour le conseil d'administration du 28 septembre dont le journal L'Echo a pu prendre connaissance.

Le conseil d'administration de la SNCB-Logistics a finalisé mardi un plan de restructuration sur 18 mois visant à permettre à l'opérateur de fret ferroviaire de redevenir rentable, indique jeudi le journal L'Echo sur base d'une interview de Jean-Pierre Hansen, président du conseil d'administration de la SNCB-Logistics. Les besoins financiers de l'ex-B-Cargo ont été évalués à environ 60 millions d'euros sur ces 18 mois.

La SNCB Holding, la société-mère du groupe ferroviaire, propose à l'entreprise cargo SNCB Logistics de lui racheter toute une série d'actifs opérationnels dont le "Main Hub" d'Anvers, le terminal pour conteneurs en lien avec la zone portuaire.

Le président de la SNCB Logistics, Melchior Wathelet père, aurait déclaré vendredi dernier, lors du conseil d'administration, que la société risque la cessation de paiement à la fin de l'année si des mesures urgentes de restructuration ne sont pas prises, révèle jeudi La Libre Belgique.