Tout sur SNCB

La ponctualité de la SNCB se détériore de nouveau si bien que la société des chemins de fer doit revoir ses objectifs. Ces retards ont un prix pour la SNCB.

Le Syndicat indépendant pour cheminots (SIC) confirme mercredi les actions de grève de la filière conduite des trains qui se dérouleront du 10 juillet à partir de 03h00 du matin jusqu'au 12 juillet à 03h00. L'information a également été confirmée par HR-Rail, l'employeur juridique des chemins de fer, qui a accepté le préavis de grève déposé le 27 juin dernier.

Le service minimum sera pour la deuxième fois mis en application les mardi 10 et mercredi 11 juillet prochains en raison de la grève menée par le Syndicat indépendant pour cheminots (SIC), a confirmé mercredi un porte-parole de la SNCB. L'horaire adapté sera publié au plus tard 24 heures à l'avance, soit dans la nuit de dimanche à lundi à 03h00 du matin.

Les droits syndicaux et les libertés syndicales font de plus en plus l'objet d'attaques "massives et incessantes" du patronat ou du monde politique, a constaté jeudi la FGTB lors d'une concentration de militants. Le syndicat a formulé plusieurs pistes afin de renforcer ces libertés, notamment la condamnation des abus et l'exclusion des actions syndicales de l'ensemble du code pénal.

Les trains bordeaux Thalys, reliant Bruxelles à Paris, Amsterdam et Cologne, vont changer à partir de l'an prochain. L'intérieur des trains recevra un nouveau design, de nouveaux fauteuils. Les 26 rames de Thalys gagneront chacune 28 sièges (de 371 à 399 places, +7%). De quoi pousser la croissance. L'opérateur est longtemps resté à la frontière des 7 millions de passagers par an, et l'a dépassée en 2017 (7,2 millions de passagers).

L'employeur juridique des chemins de fer HR Rail a rejeté lundi, pour des raisons procédurales, les préavis de grève déposés par les syndicats SIC et Metisp-Protect, qui couvraient au total neuf jours. Le SACT avait quant à lui annulé son préavis après avoir rencontré la direction de HR Rail vendredi. Pour l'instant, seul le préavis déposé par la CGSP-Cheminots pour une grève de 48 heures à partir du 28 juin 22h00 est maintenu.

"Nous sommes prêts pour le service minimum", a indiqué vendredi Elisa Roux, porte-parole de la SNCB. Plusieurs syndicats ont déposé des préavis de grève pour les mois de juin et juillet.

Un nouveau syndicat, fondé par d'anciens CGSP-Cheminots, vient d'être créé au sein de la SNCB, avec pour but de participer aux prochaines élections sociales en décembre, rapportent jeudi L'Echo et De Tijd.

Après avoir obtenu en avril 2017 le contrat de fourniture de gaz naturel et en juin 2017 celui de fourniture d'électricité pour la traction des trains, EDF Luminus a décroché un nouveau contrat auprès des chemins de fer, ce qui lui permettra de devenir dès 2019 "le partenaire énergétique exclusif des chemins de fer belges", a annoncé le fournisseur d'énergie mercredi.