Tout sur Snapchat

La publicité mobile a continué d'entretenir la croissance de Facebook au troisième trimestre, durant lequel le réseau social américain a de nouveau fortement amélioré ses performances financières et étendu son audience, selon des résultats publiés mercredi. Facebook ainsi a vu son bénéfice net bondir de 166%, à 2,4 milliards de dollars, tandis que son chiffre d'affaires grimpait de 56%, à 7 milliards de dollars, dépassant ainsi les attentes des analystes.

Twitter est à vendre. Le fameux réseau social qui vous force à condenser vos messages en maximum 140 caractères n'a hélas plus le vent en poupe. Comme ils sont en panne de croissance, et comme le cours de Bourse a été divisé par deux récemment, les dirigeants de Twitter en sont arrivés aujourd'hui à envisager de se faire racheter.

Sauf si vous débarquez d'une île déserte, vous avez déjà entendu parler du terme "selfie", et sans doute même l'utilisez-vous régulièrement. Mais pourquoi intéresse-t-il à ce point les géants du Net ?

Le réseau social d'envoi de messages, photos et vidéos éphémères séduit les jeunes mais également les investisseurs. En un an, il a levé 1,8 milliard de dollars et sa valeur dépasse aujourd'hui les 18 milliards de dollars. Quels sont les arguments de cette start-up qui fait mouche ?

L'application américaine Snapchat doit sa popularité à ses messages qui disparaissent après quelques secondes. Son succès sera-t-il tout aussi éphémère, ou a-t-il au contraire une chance de durer?

Le patron de l'application de messagerie éphémère Snapchat, Evan Spiegel, a affirmé mardi envisager l'introduction en bourse (IPO) de la start-up sans en préciser la date.

Les levées de fonds ont connu, en 2014, une nette accélération et leurs montants ont enregistré une vraie augmentation. Tant aux Etats-Unis qu'en Europe. Cela témoigne d'un réel bouillonnement de starts-ups et de technologies sur le Vieux-Continent... Sera-ce suffisant ?

L'application de messagerie éphémère Snapchat a été valorisée près de 10 milliards de dollars à l'occasion d'un nouveau tour de table, bien que cette jeune société ne génère pratiquement aucun chiffre d'affaires, selon le Wall Street Journal.