Tout sur Shenzhen

Ces derniers mois, la banque centrale chinoise a accéléré le développement de l'e-RMB (le RMB, renminbi ou yuan est la monnaie chinoise). Elle aurait commencé des essais dans plusieurs villes dont Shenzhen, Suzhou, Chengdu, Xiong'an et dans des régions qui accueilleront certains des événements des Jeux olympiques d'hiver de Pékin en 2022.

Les Bourses chinoises et japonaise reprenaient des couleurs mardi après les annonces de la Réserve fédérale américaine pour limiter les conséquences économiques du Covid-19 et un appel de Pékin à favoriser la reprise du travail.

Les start-up qui s'intéressent au marché chinois sont les bienvenues dans cette tour fraîchement construite à Shenzhen. Une équipe de l'Awex s'y installe et invite les jeunes pousses à la rejoindre.

Les liens économiques entre la Chine et la Belgique ne se tissent pas seulement au niveau des investissements, mais aussi de l'enseignement.

Noa, Lesia ou encore Vestel, ces marques de smartphones ne disent sans doute pas grand-chose au consommateur lambda. Elles sont pourtant toutes représentées au Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, le plus grand salon du secteur, où elles tentent de se faire un nom.

Reconnaissance faciale, écran 4D, appareils photo ultraperformants... Face aux géants Apple et Samsung, anciens et nouveaux constructeurs ripostent avec un déferlement d'innovations. Dix ans après sa création, le smartphone est-il plus disruptif que jamais ?

Chinois et Occidentaux ne partagent pas les mêmes goûts. Les usines chinoises et les concepteurs européens travaillent donc main dans la main pour construire là-bas des produits destinés aux marchés d'ici. Une dynamique dans laquelle Hong Kong s'inscrit pleinement, déroulant le tapis rouge aux start-up qui désirent franchir les portes de l'immense marché chinois.

La ville de Shenzhen est "the place to be" pour les entrepreneurs pressés de développer et de concrétiser à moindres frais le produit hardware innovant qu'ils ont en tête. "Si vous travaillez dans le hardware, la Chine vous fera gagner un temps précieux."

Plus de 12 millions de passagers ont pris des vols ou atterri à l'aéroport de Bruxelles au cours des six premiers mois de l'année. Brussels Airport enregistre ainsi un record et une hausse de sa fréquentation de 4,4% par rapport à la même période l'an dernier.

"L'idée selon laquelle les Chinois se contentent essentiellement de copier est erronée. Ils sont aussi créatifs et ingénieux que nous", explique Pascal Coppens. Par ailleurs, ils déploient leur avance technologique sur la scène internationale.