Tout sur SFR

Le gouvernement vient d'ouvrir la porte à l'arrivée d'un quatrième opérateur mobile, un choix qui ne ravit pas Guillaume Boutin. Le numéro 2 de Proximus a subi les ravages de Free lorsqu'il travaillait chez SFR. Il avertit: un quatrième opérateur provoque une diminution des investissements et une baisse de la qualité de l'offre télécoms.

Le constructeur automobile français Renault fait une entrée historique dans les médias en prenant une participation de 40% dans le groupe de presse Challenges, qui édite le magazine économique du même nom et plusieurs autres titres, ont annoncé les deux groupes dans un communiqué mercredi.

Début septembre, le Français Guillaume Boutin dirigera les activités consommateurs de Proximus, la division la plus importante de l'opérateur. À l'instar du CFO Sandrine Dufour, il a préalablement oeuvré pour Vivendi et SFR.

L'opérateur mobile français SFR, propriété du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, est prêt à racheter son concurrent Bouygues Telecom pour plus de 10 milliards d'euros, selon des informations de presse qui ont fait monter au créneau dimanche le gouvernement, opposé à une telle opération.

Le groupe français Vivendi a finalement choisi d'entrer en "négociations exclusives" avec Altice, maison mère de Numericable, pour la cession de sa filiale télécoms SFR, écartant l'offre concurrente de Bouygues.

Le groupe français Bouygues a annoncé dimanche être en négociations pour céder son réseau d'antennes et des fréquences de téléphonie mobile à son concurrent Free (Iliad), afin de faciliter son mariage avec SFR, ce qui recomposerait le paysage de la téléphonie mobile française.

Vodafone devrait se défaire de toute une série de participations minoritaires pour se recentrer sur ses activités de base et augmenter la valeur de ses actions. Le prochain sur sa liste devrait être l'opérateur mobile français SFR, qui pourrait lui rapporter 7 milliards de livres sterling.

A moins de faire un saut fin mai en France ou en Suisse, le fanatique belge d'Apple devra patienter jusqu'en juillet pour s'offrir l'iPad. Pourquoi ce délai de plusieurs mois ? Pourquoi la marque à la pomme applique-t-elle toujours le principe tarifaire "1 dollar = 1 euro", alors que notre monnaie unique s'affiche à 1,30 dollar ? Et pourquoi le modèle 3G, le plus cher, déroge-t-il à cette sacro-sainte philosophie ?