Tout sur Setca

La direction d'ING Belgique a déclaré jeudi, lors d'un conseil d'entreprise, qu'aucun licenciement n'était prévu actuellement. La réunion organisée de 9 à 13h00 s'est déroulée dans une atmosphère constructive, a commenté la porte-parole d'ING Belgique Safia Yachou.

Le Setca a déposé lundi un préavis de grève à durée indéterminée dans les hôpitaux, les maisons de repos et tous les secteurs de la commission paritaire 330 (soins à domicile, maisons médicales entre autres), annonce-t-il lundi. Le syndicat socialiste indique qu'il couvrira toutes les actions "de légitime mauvaise humeur" à Bruxelles et en Wallonie face à la gestion de la crise du coronavirus.

Une bonne partie des commerces rouvraient leurs portes au grand public ce lundi dans le cadre de la deuxième phase de sortie du confinement. Certaines grandes enseignes (Ikea, Action, Decathlon, Primark...) étaient prises d'assaut dès les premières heures de la matinée, mais dans l'ensemble les syndicats n'ont pas constaté de débordement majeur.

Les syndicats de Brussels Airlines plaident lundi pour une reconstruction du secteur aérien, très fortement touché par la crise du coronavirus, coordonnée au niveau transnational. Selon eux, les travailleurs "vivent dans une angoisse jamais vécue auparavant". Dans un communiqué en front commun, Setca, CNE et CGSLB préconisent dès lors une stratégie commune entre Etats pour le sauvetage de l'entreprise belge et de sa maison-mère Lufthansa.

Certains employeurs profitent du flou juridique autour du chômage temporaire pour empêcher des travailleurs de bénéficier du salaire garanti en cas d'incapacité de travail pour cause de maladie, dénoncent mercredi les syndicats chrétien et socialiste. En front commun, ils exigent le maintien du salaire garanti des employés.

La réunion entre Comeos, la fédération du secteur du commerce, et les syndicats, organisée mercredi soir, n'a pas permis d'aboutir à un accord, ont indiqué les représentantes du Setca et de la CNE à son issue. La proposition partielle déposée par les employeurs est en cours d'évaluation mais s'avère probablement "insuffisante". Une contre-proposition sera faite et les syndicats attendent une réponse définitive pour vendredi au plus tard.

La réunion entre employeurs et syndicats des soins de santé, qui s'est tenue jusque tard lundi soir, s'est soldée par un échec, annonce mardi la CSC par communiqué. Après douze heures de négociations, "il est apparu clairement que les fédérations patronales restent dans une logique de win-win. Tout ce qu'elles concèdent doit être compensé", note le syndicat chrétien. Aucun accord n'a dès lors pu être dégagé et la CSC envisage de nouvelles actions.

La direction de l'entreprise Signify à Turnhout (ex-Philips Lighting) a annoncé son intention de supprimer 121 emplois, a confirmé lundi le syndicat socialiste BBTL (Setca). Un emploi sur quatre est ainsi menacé au sein de l'entreprise.

Les syndicats du groupe Mestdagh ont déposé lundi un préavis de grève, il arrivera à échéance le 7 octobre, a indiqué mardi matin Catherine Roisin du Setca Charleroi. Les travailleurs du groupe dénoncent le volet "organisation du travail" de la restructuration menée il y a quelques mois dans l'entreprise.

Le Setca entend remettre en question l'intention de la direction des enseignes Match et Smatch de fermer 16 magasins et de licencier 210 personnes, a-t-il fait savoir vendredi à l'issue d'une réunion interne au syndicat socialiste. Une rencontre est prévue vendredi prochain avec les représentants des travailleurs. Aucune action du personnel n'est prévue "pour le moment".

Les représentants du personnel de la Fnac sont sortis "dépités" de leur rencontre avec la direction mardi soir. De nouvelles assemblées générales vont être organisées et des actions suivront, ont indiqué à l'agence Belga Laurent Gerriti Gerbi (Setca) et Anne-Marie Dierckx (CNE). Le personnel s'était mobilisé lundi pour protester contre le licenciement de 26 travailleurs.

Une nouvelle rencontre entre les syndicats et la direction de la filiale belge Swissport est prévue jeudi de la semaine prochaine, ont indiqué les représentants syndicaux à l'issue d'une longue conciliation. Aucune action n'est prévue d'ici là, a tenu à rassurer Olivier Van Camp du syndicat socialiste BBTK (pendant flamand du Setca). Les deux parties ont réussi à s'entendre sur un texte qui jette les bases des futurs échanges. Il prévoit notamment d'engager du personnel dans divers services et une prime pour les travailleurs.

Représentants des travailleurs et employeurs sont parvenus à un protocole d'accord la semaine dernière au sein de la plus importante commission paritaire du pays (200), qui concerne 450.000 employés, a annoncé jeudi le syndicat socialiste. En cas de feu vert des bases, une hausse de 1,1% sur les barèmes et les salaires réels interviendra à partir du 1er septembre pour tous les employés, indépendamment de leur catégorie ou statut.

Des milliers de travailleurs du non marchand ont manifesté mardi matin à Bruxelles, à moins de 20 jours des élections du 26 mai, pour défendre un secteur qui dénonce notamment un sous-financement, des conditions de travail difficiles et une pénurie de personnel. Les manifestants étaient au nombre de 8.000, selon la police, et près de 9.000, de source syndicale. Les syndicats attendaient entre 6.000 et 8.000 personnes.