Tout sur Senior

En dix ans de temps, le nombre de personnes qui continuent à travailler après 65 ans a fortement augmenté (+70%) en Belgique, ressort-il de chiffres du SPF Economie, publiés lundi par DeStandaard.

La limite d'âge pour les nouveaux embauchés aurait baissé à 40 ans, selon une étude de Securex. Les employeurs pensent que les travailleurs plus âgés seront moins motivés que des jeunes recrues...

Il ne serait plus question de licencier tous les travailleurs âgés ou tous les jeunes travailleurs. La nouvelle ministre de l'Emploi souhaite établir trois catégories d'âge ; le rapport de ces catégories entre elles devrait être préservé après les licenciements.

Ageas s'offre le britannique Castle Cover Limited, spécialisé dans les assurances pour les personnes âgées de plus de 50 ans. Un marché qui représente 38 % de la population du Royaume-Uni.

Les habitants des pays qui formaient l'Europe des Douze en 1991 travaillent chaque semaine quatre heures de moins qu'il y a 20 ans. Soit 36,4 heures hebdomadaires, contre 37,5 heures pour l'Europe des 27 et 40,5 heures voici deux décennies.

Les préjugés à l'égard des salariés plus âgés tendent à s'atténuer, si l'on en croit une enquête du spécialiste des RH Acerta. Les sociétés semblent vouloir garder leurs principaux talents le plus longtemps possible "et leur pourcentage progressera probablement dans les années à venir".

On dénombre pour le moment 19.288 personnes sous contrat win-win en Wallonie (53,4 % du total belge), grâce auquel les entreprises reçoivent des primes en embauchant certaines catégories de chômeurs. Il s'agissait à 62 % de jeunes de moins de 26 ans.

Partout, les plus de 55 ans coûtent plus cher que les jeunes mais ce n'est nulle part aussi marqué qu'en Belgique. Le consultant Hay Group y voit l'une des causes principales du faible taux d'emploi des seniors dans notre pays : 35 %. Deux fois moins qu'en Suède !

Le taux d'emploi des travailleurs âgés est en recul en Belgique depuis les années 1980. Les hommes de plus de 55 ans ne sont que 43 % à travailler en Flandre, contre une moyenne de 65 % pour la plupart de nos voisins.

Les travailleurs âgés présentent une valeur ajoutée pour chaque entreprise. Si on y est attentif, on peut bien utiliser leurs aptitudes.