Tout sur SD Worx

Le budget mobilité permet aux travailleurs d'échanger leur voiture de société contre un ensemble de solutions de mobilité plus durables. Une nouvelle initiative législative devrait donner un coup de pouce à cette mesure.

Les jeunes de moins de 25 ans étaient les plus nombreux à afficher une absence pour maladie de courte durée (moins d'un mois) en septembre, à savoir 3,65%. L'absentéisme de courte durée est par ailleurs environ un quart (23,3 %) plus élevé qu'avant l'arrivée du coronavirus (2019), selon les données salariales de 70.000 employeurs et de près d'un million de travailleurs belges dont dispose SD Worx, a indiqué jeudi le prestataire de services en ressources humaines.

Près de la moitié des PME bruxelloises et wallonnes sont favorables à la vaccination obligatoire de leur personnel sur le lieu de travail, ressort-il mardi de l'enquête trimestrielle sur l'emploi du prestataire de services RH SD Worx auprès de 810 entreprises. Une PME sur trois souhaite par ailleurs introduire le Covid Safe Ticket lors des contacts avec les clients.

Moins d'un quart (23 %) des travailleurs disposent d'une voiture de société pour se rendre au travail. C'est ce qui ressort de l'analyse de SD Worx auprès de 21.000 clients. La situation dépend toutefois fortement du secteur dans lequel vous travaillez.

Une PME belge sur dix (9,7%) a déjà décidé de verser, cette année, la nouvelle prime coronavirus de maximum 500 euros, selon l'enquête trimestrielle sur l'emploi du prestataire de services RH SD Worx publiée mercredi.

Selon une enquête du prestataire de services RH SD Worx, les intentions d'embauche au sein des PME belges retrouvent pour la première fois leur niveau d'avant le début de la crise du coronavirus.

Pour la première fois en 15 mois, les intentions d'embauche atteignent à nouveau leur niveau d'avant la crise du coronavirus pour les PME belges, soit les entreprises qui comptent jusque 250 travailleurs. C'est ce qui ressort d'une enquête du fournisseur de services en ressources humaines SD Worx, publiée jeudi.

Plus d'un an après le début de la crise du coronavirus, le chômage temporaire continue de baisser, avec une diminution de 40% entre le mois d'avril et le mois de mai, selon l'Employment Tracker de SD Worx, qui analyse le statut du chômage temporaire en Belgique sur la base des données salariales de 70.000 employeurs et de près d'un million de travailleurs belges. "Les nouvelles sont positives", se réjouit le prestataire en ressources humaines. "Nous prenons la bonne direction, même si nous ne sommes pas encore sortis de la crise."

Au cours des cinq premiers mois de cette année, les employés ont pris nettement moins de jours de congé que d'habitude. Il y a même une diminution par rapport à l'année dernière, où la crise sanitaire avait également freiné le désir des travailleurs de prendre des congés, écrit De Zondag.