Tout sur Sarah Snoussi

Le reformatage bas carbone du système électrique européen implique une augmentation accélérée dans le mix électrique du renouvelable essentiellement intermittent (conduisant à une décentralisation de la génération électrique), une autoproduction accrue provenant de petits, voire de moyens consommateurs, une croissance substantielle de la production thermique (gaz) pour assurer la sécurité d'approvisionnement, c'est-à-dire pour compenser l'intermittence, et dans quelques États membres la fermeture des centrales nucléaires.