Tout sur Sanoma

Marc Duijndam, le patron de la filiale belge et néerlandaise de l'entreprise finlandaise de médias Sanoma, quitte ses fonctions après seulement huit mois de service. Les tâches de Marc Duijndam seront temporairement reprises par Susan Duinhoven, à la tête de la section Sanoma-concern. La décision a été prise "de commun accord", peut-on lire sur le site de Sanoma.

2018 sera une année de transition pour Roularta, a déclaré vendredi Xavier Bouckaert, CEO du groupe média, lors de la présentation des résultats annuels.

Sanoma a réalisé un bénéfice opérationnel de 181 millions d'euros en 2017, soit une progression de quelque 20%. Le chiffre d'affaires du groupe de presse atteint 1,3 milliard d'euros, indique l'entreprise finlandaise jeudi.

Madame Karen Hellemans rejoindra le 1er juillet 2018 le management de l'unité d'exploitation Magazines en tant qu'éditrice. Aux côtés du management en place, Madame Hellemans sera responsable du développement des marques des magazines Roularta, y compris les titres de Sanoma (Femmes d'Aujourd'hui, Libelle, Flair, Gael, Feeling...) dès la finalisation de la vente de ces derniers.

Yves Berlize occupera le poste de CEO de Sanoma Media Belgium à compter du 1er avril 2017, annonce mardi l'entreprise de médias, expliquant que cette nomination fait suite à un remaniement de la structure organisationnelle au sein de la direction.

Une grande majorité du personnel de Sanoma Magazines Belgique (90%) a accepté jeudi le protocole d'accord conclu entre la direction et les syndicats, indique le secrétaire syndical Tijs Hostyn (LBC). Ce protocole prévoit notamment que le nombre de licenciements sera réduit de 65 à 55.

Direction et syndicats de Sanoma ont abouti à un protocole d'accord durant la nuit de mardi à mercredi, a annoncé le secrétaire syndical de la LBC (CNE) Tijs Hostyn. Celui-ci sera présenté jeudi matin lors d'une assemblée du personnel. Le document prévoit notamment que le nombre de licenciements serait limité à 55, au lieu de 65.

Le groupe finlandais de médias Sanoma a annoncé mercredi la vente de sa part de 50% dans la société russe Fashion Press à InVenture Partners, un groupe d'investisseurs russes. Fashion Press édite en Russie des magazines comme Cosmopolitan ou Esquire.

Le groupe finlandais de médias Sanoma a annoncé mardi une "accélération" de son plan de transformation en Finlande, ce qui pourrait conduire à la suppression d'un maximum de 280 emplois. Sanoma entend ainsi réduire ses coûts de 50 millions d'euros.

Le groupe de presse finlandais Sanoma s'attend à enregistrer un bénéfice moindre que prévu. Les résultats du groupe au sein de son marché domestique sont particulièrement décevants, annonce l'entreprise qui publie les magazines Flair, Libelle et Feeling en Belgique.

"L'impact social de la fusion des activités belges et néerlandaises de Sanoma reste un grand point d'interrogation. Dans les semaines et les mois à venir, nous ferons tout pour défendre l'emploi, et donc chacun des 450 emplois concernés", ont réagi jeudi les syndicats de Sanoma après que la direction a informé le personnel de ses intentions.

Le groupe de médias finlandais Sanoma n'a pas trouvé d'acquéreur pour sa vingtaine de magazines belges, parmi lesquels on retrouve les titres Femmes d'aujourd'hui, Moustique, Flair, Gael ou Humo, rapporte mercredi De Tijd sur son site internet.

Le groupe finlandais de médias Sanoma a vu son chiffre d'affaires s'établir à 533,1 millions d'euros au deuxième trimestre, soit un recul de 4,5% par rapport à la même période l'année dernière (558,2 millions d'euros), annonce-t-il vendredi dans un communiqué.

Le choix du nouveau nom de l'hebdomadaire pourrait signifier le début d'une fusion éventuelle entre le magazine Moustique mis à l'étal par le groupe Sanoma et l'ancien Marianne Belgique, comme nous l'évoquions déjà ici en octobre dernier.