Tout sur Samsung Electronics

Le géant sud-coréen Samsung Group a annoncé mercredi 161 milliards de dollars d'investissements sur trois ans, dont 22 milliards dans la recherche sur les technologies de pointe comme l'intelligence artificielle ou la voiture autonome, afin de doper sa croissance future.

L'héritier de l'empire Samsung a été condamné à cinq ans de prison à son procès pour corruption. A 49 ans, l'homme était jusqu'ici surtout connu pour sa discrétion.

Le premier fabricant mondial de smartphones, Samsung Electronics, qui émerge à peine d'une des pires séquences de son histoire, a annoncé vendredi qu'il renonçait à un projet de scission qu'il avait auparavant évoqué.

L'héritier de l'empire Samsung et quatre autres cadres dirigeants ont été officiellement inculpés mardi pour corruption dans le scandale à tiroirs qui secoue la Corée du Sud depuis des mois, un nouveau choc pour le premier fabricant mondial de smartphones.

Le géant de l'électronique coréen n'a pas connu une année 2016 de tout repos. Après notamment le fiasco industriel du Galaxy Note 7, la société a vu débarquer dans son QG de Séoul le mois dernier des enquêteurs en vue d'une perquisition ; Samsung étant soupçonnée d'avoir soudoyé une proche de la présidente, dans une affaire qui date de l'année dernière.

Le revers de fortune se poursuit pour Samsung Electronics, qui a annoncé un "ajustement des volumes de production" de son modèle de téléphone Galaxy Note 7 dont les exemplaires ont dû être rappelés en raison de risques d'explosion.