Tout sur Saint-Gilles

Le nombre d'appartements neufs mis en vente a baissé de 42% en deux ans à Bruxelles. L'offre n'a jamais été aussi faible. La situation ne devrait pas s'améliorer dans les prochains mois vu les retards engendrés dans la délivrance de permis suite au Covid. Un constat aux conséquences multiples. Les prix n'arrêtent par contre pas de grimper.

La tendance haussière de l'immobilier bruxellois se poursuit inexorablement. Sur sept mois, le prix des appartements s'est envolé de 8%, celui des maisons de 5%.

Le serveur, amusé: "Pas de bière à cette heure-ci". Il est 9H30. Le client se rabat, sans résistance, sur "un thé vert". Après trois mois d'arrêt forcé pour cause de coronavirus, la vie a repris aujourd'hui dans les bars et restaurants du royaume.

Après Etterbeek, Ixelles, Saint-Gilles et Anvers, The Barn, la petite chaîne de marchés bios belges, ouvrira une cinquième enseigne à Jette, dans la partie nord de Bruxelles plutôt dépourvue de ce genre d'adresses durables et à la mode.

A Bruxelles, la moitié des biens immobiliers ont été vendus à un prix supérieur à 410.000 euros en 2019, ont indiqué vendredi les notaires bruxellois mandatés par Fédération royale du Notariat belge (Fednot). C'est le prix médian le plus élevé en Belgique. Comme ailleurs dans le pays, l'immobilier se maintient ou augmente légèrement (+3,8% sur la région sans tenir compte de l'inflation). Dans certaines communes de la capitale par contre, le marché explose. A Saint-Gilles, Jette, Schaerbeek et Ixelles, le prix médian a augmenté de 10 à 16% l'an dernier.