Tout sur RTL Belgique

La vente de RTL Belgique au duo d'éditeurs Rossel et DPG Media rebat les cartes du marché publicitaire. Gros plan sur un futur "champion national" dont la mission première sera de tenir tête aux géants du net.

Les groupes Rossel et DPG Media s'offrent RTL Belgique pour 250 millions d'euros. Un virage stratégique pour donner naissance à un "champion national" contre les GAFAN.

Les groupes Rossel et DPG Media s'offrent la filiale belge de RTL Group pour 250 millions d'euros. Un achat stratégique pour aligner un nouveau "champion national" contre les Gafan.

Les groupes DPG Media et Rossel unissent leurs forces pour acquérir RTL Belgique, rapporte De Tijd mardi. Un accord serait dans la dernière ligne droite, selon le quotidien. DPG Media oeuvrerait aussi en parallèle à une reprise de RTL Nederland.

Coups de bluff, oeillades et surenchères: la vente de l'entreprise audiovisuelle ressemble à une joute feutrée où les adversaires cachent plutôt bien leur jeu. Au-delà de l'intrigant spectacle, c'est tout le paysage médiatique francophone qui risque d'être chamboulé. Explications.

Le premier baromètre des notaires de l'année vient de sortir. Il fait état d'une activité très forte avec des prix qui stagnent et l'envol confirmé de la province de Luxembourg.

En 2006, l'émission "Bye Bye Belgium" imaginait l'éclatement de notre plat pays. Si le scénario ne s'est pas (encore) concrétisé, le titre choc est toutefois resté et se voit aujourd'hui décliné. Certes, la filiale belge du groupe RTL ne va pas disparaître du jour au lendemain, mais l'avenir de "la RTL Belgique de papa" est bel et bien menacé. Explications.

RTL Group a mandaté la banque d'affaires JP Morgan pour étudier une cession de ses opérations en Belgique, rapporte mercredi L'Echo. Celles-ci comprennent trois chaînes de télévision (RTL-TVI, Club RTL, Plug RTL), trois stations de radio (Bel RTL, Contact et la numérique Mint), la plate-forme vidéo RTL Play et la régie publicitaire IP.

Les chaînes de télévision belges sont sous pression. Montée en puissance des plateformes numériques, baisse des revenus publicitaires, concurrence des nouveaux acteurs français, etc. La météo n'est pas au beau fixe, certes, mais le calme pourrait revenir après la tempête, notamment grâce aux promesses de la publicité ciblée.

L'ancien patron des radios de RTL Belgique rachète les réseaux provinciaux Maximum FM et Must FM respectivement actifs dans les provinces de Liège et de Namur-Luxembourg.

Un an après son arrivée sur le marché de la publicité en Belgique, TF1 peine à s'imposer auprès des annonceurs. Le démarrage est lent, certes, mais le secteur s'attend à une montée en puissance de la chaîne française et de sa régie Transfer. Etat des lieux.

Avec le lancement de sa nouvelle plateforme RTL Play, la filiale belge de RTL Group renoue enfin avec une stratégie digitale. Un réveil tardif, diront certains, au vu du plan de transformation #Evolve qui vient d'acter le licenciement de 88 collaborateurs dans l'entreprise privée.