Tout sur Royaume-Uni

Le géant américain du commerce en ligne Amazon a annoncé vendredi la création de 10.000 emplois au Royaume-Uni en 2021, grâce notamment à l'ouverture de nouveaux centres de distribution, afin de répondre au boom de la demande avec la pandémie.

Apple est poursuivi en Grande-Bretagne pour avoir prétendument surfacturé les consommateurs pour les applications achetées dans son AppStore. Les plaignants, menés par un professeur du King's College de Londres, trouvent que la commission de 30% que les développeurs d'applications doivent verser à l'entreprise américaine est "excessive" et "illégale". Les utilisateurs d'iPhone et d'iPad devraient dès lors être dédommagés, à hauteur de jusqu'à 1,5 milliard de livres, estiment-ils.

Plusieurs organisations européennes de voyages d'affaires, dont la belge BATM (Belgian association of travel management), appellent à adopter une politique continentale cohérente afin de permettre à nouveau les voyages d'affaires pendant et après la pandémie de coronavirus. Trois points sont importants à leurs yeux: la suppression de la quarantaine, la réouverture des frontières dans tous les pays européens et le certificat sanitaire numérique.

Une société financière opaque, un ancien Premier ministre, des milliards dépensés pour lutter contre la pandémie: les révélations en cascade depuis la chute de la société financière Greensill mettent en lumière des liaisons dangereuses entre la classe politique britannique et les milieux d'affaire.

La société immobilière réglementée Aedifica annonce jeudi, dans un communiqué, l'acquisition d'un portefeuille de 19 maisons de repos en Allemagne. L'entreprise du BEL 20 les reprend au groupe Azurit pour un investissement total d'environ 245 millions d'euros.

Une nouvelle arme anticrise - un dispositif d'aides ciblées - devra être inventée, pour aider les PME qui étaient saines avant la crise à reconstituer leurs fonds propres.

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair s'est montrée optimiste mercredi pour l'été, prévoyant d'augmenter fortement son offre et d'ainsi tourner à 80% de ses capacités au coeur de l'été grâce au déploiement des vaccins et aux levées espérées des restrictions de déplacement en Europe.

Après cinq ans de bataille juridique et trois défaites, Uber change son modèle au Royaume-Uni et octroie à ses 70.000 chauffeurs le statut de "worker", soit de quasi-salarié.

Le taux de chômage a marqué le pas au Royaume-Uni à fin janvier grâce aux aides gouvernementales qui l'ont empêché de flamber en plein confinement, mais les économistes s'attendent toujours à une détérioration quand ce soutien prendra fin.

C'était attendu: l'entrée en vigueur du Brexit cause beaucoup de tort aux entreprises britanniques. En janvier, leurs exportations européennes ont plongé de 40,7%.