Tout sur royalties

D'après le tribunal fédéral de San José, six des sept brevets détenus par Apple et dont la validité a été reconnue sur le sol américain, ont été contrefaits par Samsung. Si l'interdiction de vente permanente était prononcée au cours de l'audience du 20 septembre, le préjudice serait immense pour Samsung. Pour s'en sortir "à moindre frais", Samsung pourrait choisir de verser des royalties à Apple pour l'utilisation de brevets, et ainsi continuer à vendre ses produits.